Le Pendule des Morts – 50CLUES – Blackrock Games [Jeu de société]

MISSION :

« Le pendule des morts » est le premier épisode de la Trilogie de Léopold.
Vous incarnez Marie, une femme à la mémoire altérée enfermée dans un hôpital. Sortez et retrouvez votre fils avant qu’il ne soit trop tard.

THÈME : Horreur/Frisson
COMPOSITION : 1 à 5 joueurs
ÂGE : à partir de 16 ans
DURÉE : 90 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : /
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Intermédiaire
COOPÉRATION : Secondaire
LINÉARITÉ : Moyennement Linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Médian

POUR QUI :

  • Pour les plus de 16 ans
  • Pour ceux voulant un escape plus narratif
  • Pour un escape plus « noir » dans le scénario

L’IMMERSION :

Histoire/SCÉNARIO

DÉCORS/ILLUSTRATIONS

Ambiance SONORE
CRITÈRE NON NOTABLE

EFFET WAHOU :
NON

LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

Gameplay

VARIÉTÉ

EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • Le thème plus dark
  • Le système d’indices
  • Le système de notation après chaque énigme et le pourcentage global de réussite à la fin
  • Une volonté de narration tout au long du scénario

 

Les points négatifs :

  • Des énigmes parfois tirées par les cheveux ou peu intuitives
  • Une narration décousue avec des raccourcis scénaristiques
  • Une violence obligatoire sans alternative possible et qui peut sembler gratuite parfois, même pour un scénario sombre
  • Seulement 30 utilisations possibles par boite de jeux (code à rentrer sur internet)
  • Pas d’application donc obligation d’y jouer avec un accès internet

NOTRE AVIS GÉNÉRAL :

Découverte du premier épisode de la Trilogie Léopold. Après avoir regardé le tutoriel, un peu long d’ailleurs, sur leur site, nous débutons la partie. Le principe de ce jeu reposant sur des cartes donne plus ou moins une impression de déjà-vu. Il faut découvrir grâce à de l’observation (nombres en blanc) et une application dans laquelle il faut soit rentrer des codes directement vu sur les cartes (nombres en noir) soit assembler d’autres codes (nombres en rouge) quelles seront les prochains numéros de cartes à tirer. Ces dernières indiqueront également lesquelles peuvent être défaussées.

L’univers du jeu est quant à lui assez sombre et glauque. Ne cherchez pas un jeu haut en couleur, ici le parti pris a été de concevoir le jeu en noir et blanc avec quelques touches de rouge, ce qui colle bien au thème du thriller… et me fait penser à la Liste de Schindler, mais ça c’est une autre histoire. Le petit plus que l’on apprécie concerne les illustrations qui sont réalisées par l’auteur lui-même.

Durant le jeu nous incarnons Marie, enfermée dans un hôpital psychiatrique et qui tente de s’échapper pour retrouver son fils. L’auteur a mis l’accent sur le scénario en proposant à chaque carte quelques lignes pour nous décrire notre avancée dans l’histoire, notre progression et donc très narrative. Néanmoins, nous regrettons certains raccourcis dans ce récit qui font que nous ne comprenons pas toujours les motivations ou le raisonnement qui nous amène à telle ou telle situation, cela aurait mérité un peu plus de détails ou d’étapes pour mieux comprendre notre cheminement.

J’ai d’ailleurs des questions qui restent en suspens, notamment sur le rôle du gardien de l’hôpital qui possède des informations alors qu’il ne semble avoir aucun lien avec la trame principale. Il est dommage que ce scénario soit si décousu car il y a une véritable volonté de nous faire rentrer dans un univers scénarisé et plutôt horrifique. On regrette d’ailleurs de ne pas avoir une ambiance sonore pour accompagner la partie, ce qui nous plongerait encore plus dans cet univers.

Pour ce qui est du jeu en lui-même, tout est dit en introduction, une mécanique très classique mais efficace. Nous trouvons aussi un système d’indices à trois niveaux pour nous aider dans notre parcours, et nous en avons bien besoin ! Effectivement, si certaines énigmes sont plutôt simples à réaliser et demandent de l’observation et de faire fonctionner votre capacité de déduction, d’autres sont bien plus complexes, pour ne pas dire tirées par les cheveux, ou manqueront tout simplement d’intuitivité.

Au regard du scénario, il faut réfléchir à la manière d’un psychopathe et réaliser des actions un peu gores, ce qui chamboule un peu la manière de résoudre certaines énigmes. Il ne faut pas hésiter à réaliser des actions que l’on ne ferait pas dans la vraie vie, enfin moi pas, en tout cas, après vous je ne sais pas, chacun ses loisirs ! Un point de regret serait peut être une certaine gratuité de la violence pour vouloir à tout prix coller à ce thème adulte, sans que cela soit tout à fait justifié et sans alternative scénaristique. Au final, l’histoire se termine un peu brusquement, avec encore ce souci scénaristique, mais nous savons aussi qu’il y aura une suite en espérant que celle-ci débute directement dans le lieu par lequel nous venons de finir pour assurer une continuité dans la narration et quelle apporte plus de réponses.

A noter qu’un élément original dans l’application nous a plutôt séduit : à chaque énigme résolue, vous est attribuée une note de 1 à 5 étoiles, note qui est probablement calculée en fonction de votre nombre d’essais pour résoudre une énigme, des indices dont vous avez eu besoin mais aussi du temps de résolution de l’énigme. C’est agréable de se positionner en terme de niveau au fil du récit et ainsi voir la progression au fur et à mesure sur chaque énigme. A la fin, il vous sera aussi attribué un score en pourcentage par rapport à tous ces critères.

A l’issue de la partie, les joueurs les plus expérimentés ne pourront s’empêcher de faire le parallèle avec d’autres jeux existants. Pour ma part, je pense qu’il ne faut pas comparer et prendre chaque proposition avec les similitudes et les différences comme pour les escapes réelles. Ici nous avons à faire à un jeu narratif, même si l’on a ressenti certaines lacunes qui nous font perdre le fil de l’histoire. Les énigmes sont variées, parfois gores dans une ambiance glauque réussie, mais certaines manquent aussi de clarté dans leur réalisation et les indices seront utiles lors de votre progression. Malgré une promesse de jeu alléchante, nous sommes un peu restés sur notre faim, mais s’agissant de la première réalisation de cette collection nous comprenons le côté perfectible et attendons vraiment le second opus (Sommeil Blanc) pour voir de quelle manière l’évolution se fera.

L’ÉQUIPE :

Membres : Adrien, Yo
Score : 58%
Temps : 1 heures 10 minutes
Indices : 4
Date : 06.09.2020

L’ÉDITEUR :

Blackrock Games
50 Clues
Auteur : Jeppe Norsker
Tarif : 14€

Crédit illustrations : ©Blackrock Games

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :