Molly’s Game – Down The Hatch – Voorburg (Pays-Bas)

MISSION :

Le 19/11/1971, le Dr Kowalski ouvre la porte de son cabinet, sans savoir que le reste de sa vie se joue ce jour-là.

It is 19/11/1971 when Dr. Kowalski opens the door to his practice, not knowing that the rest of his life is determined this day.


 

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME : Horreur/Frisson
LANGUES : Anglais/Néerlandais
COMPOSITION : De 2 à 5 joueurs
ÂGE : Dès 16 ans
DURÉE : 80 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : /
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Confirmé
COOPÉRATION : Nécessaire
LINÉARITÉ : Linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Médian
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : 100%


EVALUATIONS :

L’ENSEIGNE :

PREMIER CONTACT

ESPACE D’ACCUEIL

DEBRIEF

EFFET WAHOU :
PLUSIEURS

LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

VARIÉTÉ

GAMEPLAY

L’IMMERSION :

HISTOIRE/BRIEF

CORS

AMBIANCE SONORE

GAME MASTERING


EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • L’accueil
  • Le brief
  • Les décors
  • Les effets (visuels, sonores et autres…)
  • Les énigmes
  • Le final
  • En fait tout sans exception…

Les points négatifs :

  • …ah si, on aurait aimé jouer encore plus longtemps

POUR QUI, POUR QUOI ?

  • Pour les anglophones
  • Pour les joueurs ayant déjà plusieurs escapes à leur actif
  • Pour ceux cherchant un cran au dessus en termes d’escape
  • Pour l’ambiance glauque mais pas horrifique
  • Pour tout le monde (sauf les enfants)
  • Pour ceux qui en veulent plein la vue

ASPECTS PRATIQUES :

  • Stationnement : Gratuit dans la rue
  • Accès PMR : Non
  • Collation : Non/Bar payant

undefined L’AVIS DU GROOM :

Je commence rarement comme ça, mais d’entrée de jeu je vous le dis, c’est un énorme coup de cœur pour cette salle. Surtout ne vous fiez pas à l’extérieur du bâtiment à votre arrivée, on distingue à peine l’enseigne, on le contourne en suivant un cours d’eau, puis nous entrons et là… WAHOUUUU ! Rien que le décor extérieur de la salle vaut le détour, avec le jeu de lumières dans la pénombre et les couleurs, on est directement dans l’ambiance. Suite à un accueil enjoué notre GM, ce dernier lance le briefing audio au sein de cet accueil et on peut vous le dire, ça envoie… On ne vous spoilera pas, mais des effets sont déjà présents et l’immersion est clairement au rendez-vous.

Nous débutons ensuite l’aventure de manière plutôt conventionnelle, les décors sont très bien réalisés, les énigmes sont plutôt simples et classiques avec l’ajout d’une petite odeur que je ne saurais décrire (mais qui m’est resté dans le nez toute la soirée ensuite). Bref un début bien foutu, dans de beaux décors, et qui tout en restant « commun » nous met très bien dans le bain. Mais c’est suite à cette mise en bouche que tout prend sens. Notre but est de découvrir ce qui s’est déroulé ici. L’histoire va donc prendre une grande place dans cette aventure et être le point central du jeu.

L’aspect réflexion n’est pour autant pas négligeable non plus. Tous vos sens vont être mis à contribution et vous allez découvrir une très forte densité d’énigmes, il va falloir être rapide et efficace mais aussi prendre le temps de comprendre ce qui se trame, pas facile, même en 80 minutes. Il faut réussir à bien jauger tout cela surtout que l’espace de jeu s’avère immense… je ne pense pas avoir déjà joué dans un si grand lieu avec un tel nombre de zones. L’ensemble des énigmes est très bien intégrée dans le contexte glauque et elles sont agencées pour la plupart de manière linéaire. La majorité n’est pas très compliquée et certaines nous donnent un petit air de déjà-vu sans que cela soit dérangeant, mais j’ai envie de dire “heureusement qu’elles ne sont pas trop corsées” au regard de travail à abattre.

Le gameplay propose pas mal de variation dans le rythme et un certain nombre d’éléments à agencer. Le système d’indice est également bien intégré à l’histoire et comme nous vous le disions, c’est surtout cette dernière qui prime. Elle permet au fur et à mesure de comprendre ce qui se passe et pourquoi tel ou tel effet se produit. Les effets justement parlons-en ! Je pense que dans cette salle, à partir de notre entrée de l’enseigne, j’ai dû dire 5 ou 6 fois « wahouuuuuuu » à haute voix. Je ne peux pas vous décrire ces effets, mais je n’avais jamais vu ça pour certains. J’en suis ressorti complètement retourné.

Et le final constitue l’apothéose de cette expérience, on sort de cette ambiance malsaine, on remet tout bout à bout, on comprend le fin mot de l’histoire et on tombe dans un univers plus « coloré », plus féérique voir presque poétique ! Les jeux de sons et lumières, déjà bien présents tout au long du jeu, sont encore une fois une part essentielle de ce final. On a vraiment l’impression d’accomplir quelque chose d’important et qu’est-ce qu’on aime finir comme ça en achevant cette mission. Et vous savez quoi… même quand tout est fini et bien on a encore une énième surprise. En ressortant de cette aventure et en retrouvant notre GM j’étais tout tremblant, frissonnant grâce à ce que je venais de vivre et c’est la première fois que cela m’arrivait avec autant d’intensité après presque 200 escapes.

Bref, vous l’avez compris, cette salle est un incontournable pour tous les joueurs d’escapes qui en cherchent toujours plus. On ne voit pas le temps passer même après 80 min de jeu. Je vous fais le pari que cette salle va vite faire parler d’elle comme d’autres enseignes du pays. J’ai juste envie de conclure en remerciant les créateurs de cette superbe room qui ont tout pensé dans les moindres détails et qui cochent toute les cases de ce que l’on peut vouloir attendre d’un Escape Game.

I rarely start like this, but right off the bat, I’m telling you, I’m in love with this place. Especially do not rely on the outside of the building when you arrive, you can hardly distinguish the sign, you go around it following a stream, then we enter and there … WAHOUUUU! Only the outside decoration of the room is worth the detour, with the play of lights in the half-light and the colors, we are directly in the atmosphere. Following a cheerful welcome our GM, the latter launches the audio briefing within this reception and we can tell you, it sends … We will not spoil you, but effects are already present and immersion is clearly at the appointment.

Then we start the adventure in a rather conventional way, the scenery is very well done, the puzzles are rather simple and classic with the addition of a little smell that I can’t describe (but that stayed in my nose all evening). In short, a well done beginning, in beautiful settings, and which while remaining “common” puts us in the bath very well. But it is after this introduction that everything makes sense. Our goal is to discover what happened here. The story will therefore take a large place in this adventure and be the focus of the game.

The reflection aspect is not negligible either. All your senses will be put to work and you will discover a very high density of puzzles, you will have to be fast and efficient but also take the time to understand what is going on, not easy, even in 80 minutes. You have to be able to gauge all this, especially since the game space is immense… I don’t think I’ve ever played in such a large place with such a number of zones. The set of puzzles is very well integrated in the gloomy context and they are mostly arranged in a linear way. Most of them are not very complicated and some of them give us a little bit of deja-vu without being disturbing, but I feel like saying “fortunately they are not too hard” considering the work to be done.

The gameplay offers quite a bit of variation in the pace and a number of elements to arrange. The clue system is also well integrated into the story, and as we told you, it’s mostly the latter that takes precedence. It allows you to understand what is happening and why this or that effect occurs. Let’s talk about the effects! I think that in this room, from the moment we entered the sign, I must have said 5 or 6 times “wahouuuuu” out loud. I can’t describe these effects to you, but I had never seen that for some. I came away completely turned around.

And the final is the apotheosis of this experience, we get out of this unhealthy atmosphere, we put everything back together, we understand the end of the story and we fall in a more “colored” universe, more fairy-like, almost poetic! The sounds and lights games, already present throughout the game, are once again an essential part of this final. We really have the feeling to accomplish something important and we like to finish like that by completing this mission. And you know what… even when it’s all over, there’s still another surprise. When I came out of this adventure and found our GM, I was shaking and shivering because of what I had just experienced, and it was the first time it had happened to me with such intensity after almost 200 escapes.

In short, you have understood, this room is a must for all escapes players who are always looking for more. You don’t see the time pass even after 80 minutes of play. I bet you that this room will soon become a household name, just like other places in the country. I just want to conclude by thanking the creators of this superb room who have thought of every detail and who tick all the boxes of what we can expect from an Escape Game.


LE GROOM DONNE LA PAROLE À EVAN :

“Salle magique, surnaturelle , exceptionnelle !! Une salle qui se démarque par sa créativité et son originalité. Une salle énorme par sa superficie. Des décors et des effets whaou à couper le souffle, une note féerique qui m’a ému sur la fin, une bande son qui m’a donné des frissons. Une ambiance qui change de rythme au fur et à mesure, des énigmes qui alternent avec le facile et le difficile. Une décoration de malade mentale qui fait perdre totalement la tête avec une mécanique de jeu totalement folle. Bref, une réussite totale, dans mon coup de cœur top 5 des escapes que j’ai pu réaliser dans ma vie.”


L’ÉQUIPE :

Membres : Evan, Adrien, Guillaume
Temps : 80 minutes
Indices : 1
Date : 26.08.2021

 


L’ENSEIGNE :

Down The Hatch
Ville : Voorburg
Tarif : de 31,8 à 79,5 € par joueur
Crédit illustrations : ©Down The Hatch

Tous nos tests dans cette enseigne !

Vous pourriez également aimer...