Kamer 237 – Kamer 237 – Volkel (Pays-Bas)

MISSION :

C’est le 23 juillet 1970 que l’écrivain Charles Grady, sa femme et ses deux filles s’installent dans notre hôtel. Il prévoit de rester plus longtemps afin de pouvoir terminer son dernier livre en paix. Il semble que c’est précisément cette paix qui a fait perdre à Charles son contact avec la réalité et à être complètement absorbé par son livre. Ce qui s’est passé exactement est un mystère pour tout le monde, mais Charles Grady et sa famille n’ont jamais quitté la chambre 237.

It was on July 23, 1970 that writer Charles Grady, his wife and two daughters moved into our hotel. He planned to stay longer so that he could finish his latest book in peace. It seems that it was precisely this peace that caused Charles to lose touch with reality and become completely absorbed in his book. What exactly happened is a mystery to everyone, but Charles Grady and his family never left Room 237.


 

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME : Série/Film/Roman
LANGUES : Anglais/Néerlandais
COMPOSITION : De 2 à 6 joueurs
ÂGE : Dès 14 ans
DURÉE : 60 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : /
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Intermédiaire
COOPÉRATION : Nécessaire
LINÉARITÉ : Moyennement Linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Médian
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : 88%


EVALUATIONS :

L’ENSEIGNE :

PREMIER CONTACT

ESPACE D’ACCUEIL

DEBRIEF

EFFET WAHOU :
OUI

LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

VARIÉTÉ

GAMEPLAY

L’IMMERSION :

HISTOIRE/BRIEF

CORS

AMBIANCE SONORE

GAME MASTERING


EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • Le côté original de la salle s’articulant autour du couloir
  • Les grands espaces de jeu
  • L’effet wahou
  • Les références à l’œuvre

Les points négatifs :

  • Des énigmes classiques
  • Il manque la moquette caractéristique
  • Peu de peur finalement

POUR QUI, POUR QUOI ?

  • Pour les fans de Shinning
  • Pour la physionomie de cet escape

ASPECTS PRATIQUES :

  • Stationnement : Gratuit sur place
  • Accès PMR : Non
  • Collation : Non

undefined L’AVIS DU GROOM :

Pour notre nouvelle aventure, nous nous rendons chez une enseigne, Kamer 237, dont le nom est aussi celui de la room. On se retrouve, cette fois-ci, plongés au cœur d’un film bien connu : Shining. Notre hôte et GM nous reçoit dans une salle dédiée, un bel accueil d’hôtel et, grâce à notre réservation, nous remet les clefs de notre chambre, la 237, cette mise en condition est impeccable. Nous empruntons alors le moyen le plus rapide pour monter dans les étages (et je ne parle pas d’escalier). Au fur et à mesure de notre ascension on sent bien la verticalité de notre progression, tout est vraiment bien fait en ce qui concerne cette entrée en matière et, pendant ce temps, un écran nous brief sur notre mission.

Nous arrivons alors dans un couloir d’hôtel avec toutes les portes des différentes chambres, et autant le dire tout de suite, je regrette de ne pas voir la moquette caractéristique de Shining aux motifs marrons rouges orangés. Cet espace est tout de même fort bien réalisé et, on va ne pas vous le cacher, vous aller y passer un peu de temps… Je dirais même plus, il s’agit de la pièce principale du jeu car c’est ici que toute votre histoire va s’articuler si j’ose dire. Je ne peux, bien évidemment, pas vous spoiler, mais ce couloir possède un effet de dingue que nous utilisons à plusieurs reprises et qui est vraiment au top (surtout pour une salle de 2017) et rien que pour cela il faut aller faire cette salle.

On revient sur les traces d’un auteur qui tente d’écrire un livre mais qui, comme dans le roman de Stephen King, n’a pas pu finir son œuvre à temps avant de mourir. On va alors mener notre petite enquête tout au long du jeu grâce à un certain aspect narratif de la room. Avant cela il faudra pouvoir ouvrir cette chambre 237 et ce n’est pas une mince affaire. Les énigmes sont plutôt classiques mais cohérentes et bien intégrées à l’histoire, même si l’une d’elles au milieu du jeu est un peu fastidieuse à réaliser, nous avons bloqué assez longuement. Néanmoins, cette énigme est parallélisable avec d’autres donc il est possible d’unir vos forces pour continuer à avancer dans le jeu. 

Vous découvrirez peu de mécanisme dans cette room, et beaucoup de cadenas, ce qui est dommage au regard de l’effet wahou de cette pièce, on se dit que l’enseigne aurait pu réaliser d’autres éléments pour ponctuer l’aventure. Néanmoins, vous passerez par différents espaces durant ce jeu ou chacun circulera sans souci, même à 5 joueurs. Nous finirons dans les temps après avoir eu peur de ne jamais y arriver en voyant le dernier grand espace qui s’offrait à nous… mais la fin est arrivée très vite à notre grande surprise.

Pour ce qui est des références à Shining, on en découvre plusieurs par-ci par-là, le fait de retracer les histoires d’un écrivain, des caractéristiques ou motifs dans les chambres ou encore certains des mots clefs du film ainsi que cette chambre 237 qui ressemble étrangement à celle du film de Kubrick. Bref on ne peut pas ne pas comprendre d’où vient l’inspiration de cette salle. Néanmoins, pas d’inquiétude, cet escape fait moins flipper que le film… Je m’attendais effectivement à une ambiance plus effrayante psychologiquement. Et si vous ne l’avez pas vu, rien ne vous empêche de réaliser l’aventure.

Cette salle est donc incontournable pour l’effet qu’elle procure avec le gros moment wahouuuu lié à un mécanisme. Pour ce qui est des énigmes, on reste dans le classique mais tout s’enchaine plutôt bien malgré le petit moment un peu plus long au milieu du jeu. On remercie notre GM du jour qui nous a aidé à bon escient et surtout qui a pu nous dévoiler la mécanique qui se déroulait derrière cette salle et qui nous a impressionné. On garde ça secret mais en tout cas un grand bravo pour cet effet.

For our new adventure, we go to a shop, Kamer 237, whose name is also the name of the room. We find ourselves, this time, immersed in the heart of a well-known movie: Shining. Our host and GM receives us in a dedicated room, a beautiful reception of hotel and, thanks to our reservation, gives us the keys of our room, the 237, this setting in condition is impeccable. We then take the fastest way to go upstairs (and I’m not talking about stairs). As we go up we feel the verticality of our progression, everything is really well done regarding this entry and, during this time, a screen brief us on our mission.

We arrive then in a corridor of hotel with all the doors of the various rooms, and as much to say it at once, I regret not to see the characteristic carpet of Shining to the red orange brown reasons. This space is still very well done and, let’s not hide it, you will spend some time there… I would even say more, it is the main room of the game because it is here that all your story will be articulated if I dare say. I can’t, of course, spoil anything for you, but this hallway has a crazy effect that we use several times and is really top notch (especially for a room in 2017) and for that alone you have to go do this room.

We come back on the tracks of an author who tries to write a book but, as in Stephen King’s novel, couldn’t finish his work in time before dying. We will then conduct our little investigation throughout the game thanks to a certain narrative aspect of the room. Before that, we must be able to open this room 237 and this is not an easy task. The puzzles are rather classic but coherent and well integrated into the story, even if one of them in the middle of the game is a bit tedious to achieve, we have blocked long enough. Nevertheless, this puzzle can be paralleled with others so it is possible to join forces to continue to advance in the game. 

You will discover few mechanisms in this room, and a lot of padlocks, which is a pity considering the wow effect of this room, we think that the company could have made other elements to punctuate the adventure. Nevertheless, you’ll go through different spaces during this game where everyone will move without worry, even with 5 players. We will finish in time after being afraid that we would never make it when we saw the last big space that was offered to us… but the end came very quickly to our great surprise.

As for the references to The Shining, we discover several here and there, the fact of tracing the stories of a writer, features or patterns in the rooms or even some of the key words of the film as well as this room 237 which looks strangely like the one in Kubrick’s film. In short, we can’t help but understand where the inspiration for this room comes from. Nevertheless, don’t worry, this escape is less scary than the movie… I was indeed expecting a more psychologically scary atmosphere. And if you haven’t seen the movie, there’s nothing to stop you from doing the adventure.

This room is therefore unavoidable for the effect it provides with the big wahouuu moment linked to a mechanism. As for the puzzles, we stay in the classic but everything goes together rather well despite the little moment a little longer in the middle of the game. We thank our GM of the day who helped us in a good way and especially who was able to reveal us the mechanics which took place behind this room and which impressed us. We keep it secret but in any case a big congratulations for this effect.

Le groom donne la parole à evan :

“Cette salle est plutôt bien. Sans être exceptionnel non plus, le rythme a du mal à être fluide, quelques énigmes manque de créativité, et de fluidité. Il y a pour moi beaucoup trop de cadenas et de code. Quant à la décoration, elle vaut cependant le détour avec en prime un effet « wahou » qui doit être vu par tous.”


L’ÉQUIPE :

Membres : Damien, Guillaume, Evan, Adrien, Maud
Temps : 54 minutes 38
Indices : 3
Date : 26.08.2021


L’ENSEIGNE :

Kamer 237
Ville : Volkel
Tarif : de 21 à 62.50 € par joueur
Crédit illustrations : ©Kamer 237

Tous nos tests dans cette enseigne !



Vous pourriez également aimer...