Tokyo Lab – Escape Rush – Ixelles/Bruxelles (Belgique)

MISSION :

Vous devrez utiliser la machine à remonter dans le temps pour arriver 70 minutes avant la catastrophe. Un virus hautement dangereux s’est échappé d’un laboratoire clandestin situé au cœur même de Tokyo, dans les anciens locaux abandonnés du centre Genedine Pharmaceutical Biotech. Un de nos agents sur place, Toshiro Itsuki, a surveillé ce lieu pendant des années depuis sa couverture : un restaurant japonais, il sait comment entrer dans le bâtiment mais il a disparu depuis plusieurs jours. Nous avons besoin que vous retrouviez sa trace afin de vous introduire dans le centre et neutraliser le patient zéro. Au bout de 70 minutes, la boucle temporelle se refermera et vous serez téléporté à nouveau dans le présent, que vous ayez réussi ou non la mission. Nous comptons sur vous !


 

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME : Médical
LANGUES : Français/Anglais
COMPOSITION : De 2 à 6 joueurs
ÂGE : Dès 16 ans
DURÉE : 70 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : Difficile
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Intermédiaire
COOPÉRATION : Nécessaire
LINÉARITÉ : Linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Médian
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : 96%


EVALUATIONS :

L’ENSEIGNE :

PREMIER CONTACT

ESPACE D’ACCUEIL

DEBRIEF

EFFET WAHOU :
OUI

LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

VARIÉTÉ

GAMEPLAY

L’IMMERSION :

HISTOIRE/BRIEF

CORS

AMBIANCE SONORE

GAME MASTERING


EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • La narration de la salle
  • Le côté humoristique d’un moment
  • Le gameplay en constante évolution
  • Les décors
  • Les énigmes bien intégrées au scénario

Les points négatifs :

  • On aimerait passer plus de temps dans la rue de Tokyo
  • Une énigme “hasardeuse”
  • Un rythme de jeu qui diminue avant de remonter

POUR QUI, POUR QUOI ?

  • Pour ceux qui aiment voyager
  • Pour ceux qui veulent se rendre au Japon
  • Pour ceux qui ont un faible pour les très beaux décors

ASPECTS PRATIQUES :

  • Stationnement : Payant dans la rue
  • Accès PMR : /
  • Collation : /

undefined L’AVIS DU GROOM :

Suite à notre périple néerlandais, comme nous étions proches (enfin c’est relatif) de la capitale Belge, une idée nous a traversé l’esprit… et si on jouait une salle à Bruxelles sur le chemin du retour ? Séance de 22h pour finir le périple… tout va bien ! Nous arrivons donc à Escape Rush où l’on reconnait directement le principe de société d’espionnage à la Kingsman avec un hall d’accueil reprenant les codes du film : une boutique de tailleurs avec tout ce que l’on peut y trouver, vestes, chaussures, cravates… Une belle couverture pour un escape. Nous sommes accueillis par notre Game Master qui, après nous avoir invité à rejoindre une salle de briefing, nous a expliqué les fondements de l’agence et ce que nous allons y faire. 

Par la suite nous quittons cette ambiance british pour nous retrouver dans un long couloir lumineux, tel un film de science-fiction avec un bon gros son qui nous fait vibrer de l’intérieur.  Nous découvrons notre mission sur un écran géant, nous rendre dans Tokyo pour découvrir un laboratoire secret et trouver une solution à un virus mondial (un peu d’actualité ce thème dis donc). Je fais d’ailleurs un petit aparté, on ne parle pas souvent des sites internet des enseignes car j’en vois rarement qui sortent du lot en termes d’immersion et de visuel, mais je trouve la page de cette mission vraiment très sympa à lire.

Nous débutons donc notre aventure dans une superbe rue de la capitale japonaise. Les décors sont vraiment magnifiques, rien à redire sur ce point, la rue est grande et on découvre plein de petits détails, un vrai bonheur que de se retrouver là. Notre mission démarre et nous devons trouver le moyen d’accéder au restaurant qui permettrait de trouver le laboratoire secret. Les actions et énigmes s’enchainent sans trop de difficulté avec une belle cohérence, tout semble vraiment plausible et on aime vraiment quand tout s’imbrique bien comme ça. 

Le jeu est d’ailleurs plutôt linéaire, on comprend très vite que lorsque l’on déclenche un mécanisme celui-ci nous apporte quelque chose en lien direct avec ce que nous avons déjà vu. Là où nous perdons un peu plus de temps c’est lorsque nous arrivons à la porte du laboratoire… une énigme nous résiste un peu car nous cherchions des indices nous permettant de la réaliser alors que parfois la méthode essai-erreur est celle voulue par les créateurs. Je ne suis pas forcément fan de ce type de propositions car j’ai toujours peur de me dire que je shunte un raisonnement mais il en faut pour tous les goûts.

Notre aventure nous amène alors aux abords du labo recherché. Cette partie est vraiment grande avec une superbe hauteur sous plafond et on y découvre des sas mais je ne vous en dirai pas plus sur les décors. On découvre aussi une belle idée qui permet de rendre plus narrative la salle et on sent d’ailleurs la référence au jeu « Portal » (entre autres). On comprend aussi pourquoi la salle dure 70 minutes car il y a ce temps narratif pris en compte qui change le gameplay. De plus on découvre une « épreuve » dont le temps est fixe. Néanmoins, toute cette partie change de ce qu’on a l’habitude de voir et il est toujours agréable de découvrir les nouvelles idées même si pour moi cela diminue considérablement le rythme du gameplay. Passé ce moment, il faut relancer la machine pour la dernière phase du jeu au sein du laboratoire. Mais cela ne reste que mon point de vue ce qui n’a pas forcément été le cas de mes camarades de jeu. 

Nous finissons alors le jeu par de belles manipulations scientifiques, génétiques même, telles que nous les attendons dans ce type de scénario, toutefois, une ou deux de plus nous auraient fait plaisir.
Il est finalement important de noter que ce jeu se réalise en trois phases distinctes avec une belle évolution du gameplay avec des phases de fouille, d’action et de réflexion véritablement logiques au regard des espaces traversés.

Nous venons de faire une très belle salle que ça soit dans la 1ère partie ou dans la suite du jeu avec des univers totalement différents. Ce que je peux regretter le plus finalement, c’est de ne pas être resté assez longtemps dans cette rue de Tokyo. Mais je comprends aussi pourquoi, il faut aller vite pour laisser place à la suite du scénario qui est tout aussi étonnant mais dans une autre mesure. Le rendu final en fait une belle proposition que nous vous recommandons sans aucune hésitation. Escape Rush a su nous captiver de l’entrée dans l’enseigne à la fin du scénario et nous donne vraiment envie de revenir.

Le groom donne la parole à evan :

“Une salle à la hauteur des salles de Escape Rush. Une décoration extrêmement bien réalisé parmi les meilleures que j’ai pu avoir dans un Escape Game. Les énigmes sont originales, le jeu bien dynamique. On s’y amuse beaucoup !”


L’ÉQUIPE :

Membres : Guillaume, Evan, Adrien, Maud, Damien
Temps : 60 minutes 30
Indices : 1
Date : 26.08.2021


L’ENSEIGNE :

Escape Rush
Ville : Ixelles/Bruxelles
Tarif : de 27 à 50 € par joueur
Crédit illustrations : ©Escape Rush

Tous nos tests dans cette enseigne !



Vous pourriez également aimer...