Critiques et notations, un exercice délicat [EDITO]

Parce que personne n’est le détenteur d’une vérité absolue. le 25 septembre 2020

Depuis le lancement de notre blog jusqu’à ce jour, nous n’avons cessé de nous poser des questions sur la manière de donner un avis sur une Escape Room et la noter.

Il s’agit d’un exercice délicat qui implique l’enseigne, le blogueur, le lecteur et… le temps !

L’enseigne et sa salle tout d’abord, puisqu’il sont là dès le premier jour où jaillit l’idée, le concept, du moins par la pensée. On peut aussi y associer les artisans qui donnent vie à la salle. Pour eux, l’avis et la note sont une sanction, positive ou négative. Cela récompense des mois de travail, des démarches auprès des banques, la recherche du bon local, des chantiers de gros œuvre à superviser, des concepteurs à trouver, de la paperasse, bref aussi bien des joies que des galères. On vous laisse imaginer le stress et les peurs d’un gérant qui, en cette période de COVID, avait mis en chantier une nouvelle salle, voir même ouvert un nouvel établissement. Pour cette catégorie de personnes, qu’ils soient simple business(wo)men ou passionnés n’ayant pas froid aux yeux, ces notations sont  synonymes d’un futur radieux ou de mise à mort. Combien de fois avons nous échangé avec l’un d’entre eux nous disant que toute ses salles fonctionnaient sauf une car elle était mal notée et que ses clients le mentionnaient pour justifier le fait de ne pas la jouer. Imaginez une telle situation sur une enseigne ne possédant qu’une seule salle.

Evaluer cet ensemble n’est pas chose aisée pour les blogueurs et autres sites spécialisés. Pour commencer, nous ne notons pas qu’une salle, mais aussi l’humain, c’est à dire le personnel d’accueil et le Game Master. Ce facteur humain est le plus fluctuant, en un même lieu nous pouvons tomber sur des superviseurs très différents, et une même personne peut elle même offrir des prestations variées selon qu’elle débute sur la salle ou la connait sur le bout des doigts, ou simplement si elle est dans un bon jour ou non. Malgré cette difficulté, c’est un facteur que nous tenons à évaluer car un bon Game Master peut magnifier une salle moyenne ou à l’inverse un accompagnement raté peut gâcher une super salle. On pourrait penser que la notation de la salle en elle même est plus simple, il n’en est rien. Déjà, chaque joueur a ses affinités, on ne cherche pas la même chose dans ces aventures, pour certains il s’agira des énigmes, pour d’autre les manipulations ou encore l’immersion. Chacun rendra donc un avis en fonction de ses attentes, d’où l’importance de la grande diversité des blogueurs pour pondérer l’évaluation d’une salle.

Nous l’évoquions dans l’introduction, un autre facteur de complexité est le temps lui même. Une salle excellente il y a 4 ou 5 ans pourrait être considérée comme moyenne  aujourd’hui. De même l’usure des décors et accessoires sera de plus en plus présente. De même, des énigmes originales il y a 5 ans peuvent sembler ultra classiques maintenant. Du coup, il semble injuste de noter actuellement des salles ayant déjà un vécu important, mais d’un autre côté cela permet d’actualiser son positionnement vis à vis de ses concurrents et potentiellement déclencher son renouvellement quand elle arrive en bout de course.

Parlons du lecteur enfin, car son rôle n’est pas neutre. Comme toute information, l’évaluation d’une salle doit être lue avec un œil critique. Il est important de multiplier ses sources de renseignement, vous êtes grandement aidés en cela par les nombreux blogs disponibles ainsi que les sites agrégateurs. On parlait de la versatilité du facteur “Game Master”, avoir de nombreux avis permet de moyenner ce facteur. Avec le temps, même si le lecteur finit par identifier le blogueur ayant les mêmes attentes que lui, garder plusieurs sources permettra toujours d’avoir une vue d’ensemble. Un détail auquel le lecteur devra aussi être attentif est une nouvelle fois le temps. Il faudra mettre en regard deux dates, celle de la création de la salle et celle de la rédaction de l’avis. Enfin, et ce n’est pas le plus facile, le lecteur devra tenter de comprendre l’échelle de notation du blogueur qu’il lit. En effet, certains mettront 50% à une salle correcte là où d’autres considèrent qu’une enseigne qui fait le job de manière honnête méritera au moins 75% de satisfaction pour récompenser ses efforts. Il est donc utile de repérer dans chaque cas la notation la plus basse et la plus haute pour être en mesure d’interpréter correctement ces chiffres, un peu comme deux classes dont l’une a un enseignant sévère et l’autre un prof plus cool, le 12/20 de l’une n’est pas le 12/20 de l’autre. Nous n’évoquerons même pas le cas de notes extrêmes en bien ou en mal, nous laissons le soin à chacun d’évaluer de leur pertinence.

Notes et avis sont donc des indicateurs subjectifs aussi bien à l’écriture qu’à la lecture et sont  en plus affectés par le temps. En tant que blogueurs, nous retranscrivons ce que nous ressentons, nous tentons d’éclairer les joueurs, de mettre en lumière les enseignes, notre but n’étant pas de les clouer au pilori à moins de tomber sur une véritable escroquerie, mais nous n’avons pas le monopole de la vérité, il est donc important de garder en tête ces éléments au moment de nous lire, et bien que nous écrivions une critique de l’expérience que nous avons vécu, il ne faut pas prendre pour argent comptant tout ce que vous lisez.

Pour compléter cet article, quelques blogs et sites amis pour aiguiser votre opinion :

L’escapeur

Maniakescape

Serial escapers

The Escapers

Escape Planner

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :