Escape (2021) – Téléfilm W9 [Cine/TV]

MISSION :

Vladimir, Hélène, Stéphane et Thomas se connaissent depuis leurs études. Le temps a passé : Vladimir et Hélène ont fondé une famille, Stéphane a ouvert un restaurant avec Vladimir et Thomas est en couple avec Céline, serveuse dans ce même restaurant. Pour fêter les 35 ans de son mari, Hélène a organisé un « escape game » pour toute la bande. Il manque juste Pauline, la soeur de Vladimir. Au début de la partie, on leur explique qu’ils vont se retrouver à l’époque où le roi était à Versailles et devront sauver une courtisane accusée à tort.

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME :
COMPOSITION : /
ÂGE : 10 ans et plus
DURÉE : 2 x 45 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : /
DIFFICULTÉ RESSENTIE : /
COOPÉRATION : /
LINÉARITÉ : /
NIVEAU DES ÉNIGMES : /
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : Non notable

L’IMMERSION :

HISTOIRE/SCENARIO

CORS

AMBIANCE SONORE

EFFET WAHOU :
NON

 

 

LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITE

GAMEPLAY

VARIETE

POUR QUI :

  • Pour les amateurs de huis clos
  • Pour les curieux de la transposition de l’escape sur petit écran
  • Pour ceux qui aiment tout ce qui touche à l’Escape de maninère générale

EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • Certains mécanismes sympas
  • Des idées qu’on aimerait voir transposées en vrai
  • Un côté assez « réaliste » du jeu…

 

Les points négatifs :

  • L’accueil laisse à désirer
  • L’Escape secondaire dans le film
  • Les énigmes survolées et peu nombreuses
  • Pas de tensions/émotions liées au jeu
  • Qui prend la photo avant la room ?

undefined L’AVIS DU GROOM :

Hier soir, nous étions devant notre TV pour visionner ce premier téléfilm ayant pour thématique un Escape. On ne va pas se le cacher, de base on se pose des questions en se demandant surtout, après avoir vu les films déjà sortis, si les Escapes peuvent être adaptés au petit/grand écran sous cette forme. L’objet de ce téléfilm est des plus basiques, un groupe d’ami se retrouve pour un anniversaire de l’un des protagonistes… beaucoup d’entre nous ont commencé comme ça, pour un événement particulier. 

Ici, contrairement aux films déjà vu, on rentre tout de suite dans le vif du sujet, les personnages arrivent directement devant l’escape et son accueillis par le Game Master. Bon, on n’aimerait pas tomber sur elle, pas super aimable et motivante donc pas super représentatif de ce que l’on peut voir habituellement sauf exception. Quand on arrive à la fin on comprend un peu plus pourquoi. 

En effet, ici il ne faut pas vous attendre à voir un Escape pour l’Escape. C’est plutôt un prétexte pour une situation de huis clos dans un « nouveau lieu ». Pour ce qui est de l’intrigue en elle-même, on a déjà vu ce type de scénario dans d’autres endroits. D’ailleurs on le sent dès le départ et l’entrée des joueurs… dès le début il y a des tensions qui vont forcément s’amplifier au fur et à mesure du jeu, tout le contraire du moment de plaisir que représente ce loisir pour nous. Il est par contre intéressant de se projeter en tant que joueur dans cette partie pour savoir s’il s’agit d’une room qu’on aimerait réaliser et si elle dispose de bonnes idées.

Nous avons à faire à de grands beaux volumes mais pour un thème Versailles nous aurions aimé encore plus de clinquant dans les décors qui semblent un peu faibles, surtout au début. La première partie du jeu est un peu lente du fait de la présentation des personnages et des premières tensions donc la partie fouille de départ est un peu longue à arriver, cela manque un peu de rythme et d’entrain en termes de jeu mais encore une fois l’escape n’est que le prétexte à un huis clos. 

Les énigmes et mécanismes s’enchainent ensuite, on en trouve certains réalistes et sympathiques tout au long du film même si certains sont trop visible pour des contraintes de rendu visuel au téléspectateur je présume (point d’anamorphose). D’autres énigmes quant à elles sont improbables et jamais je n’aimerai chercher un élément du jeu dans une partie qui est justement “hors-jeu”. Sinon on retrouve des choses que l’on ne verrait jamais tels que du feu sans sécurité, des énigmes à caractères dangereux, etc. qui nous sortent un peu de ce que l’on peut vivre et pour lesquels il faut prendre de la distance. Il faut tout de même reconnaitre que cette partie d’Escape fait bien plus réaliste que ce que nous avons vu dans les films de 2017 et 2019 du moins dans une bonne partie du jeu.

Je vous avoue que j’ai aimé le fait que le jeu soit personnalisé en fonction des personnages, ça serait top d’imaginer à la réservation que l’on puisse tuner la partie (photo, objets) et que nos coéquipiers découvrent cela en rentrant pour un effet wahou. Mais ici, rien de bien attrayant pour les joueurs quand ils découvrent cette « personnalisation », forcement cela sert la progression narrative quant à l’augmentation des tensions. On découvre donc de tout en termes d’énigmes, du plausible et du moins plausible.

Pour ce qui est de l’intrigue il s’agit du coeur du film et on le disait au début c’est du déjà vu et finalement les énigmes et le jeu se sont pas vraiment au centre du propos, cela sert à donner une nouvelle dynamique et avoir des changements de rythme durant le film… et sans dévoiler l’histoire on part d’une petite dispute a un gros pétage de câble et une situation qui part en cacahuète sur la fin. 

Au final on peine à s’identifier aux personnages un peu caricaturaux, les acteurs n’aident pas à déclencher ce sentiment d’empathie chez nous et à aucun moment on n’éprouve le moindre sentiment de peur pour eux. L’intrigue est très classique et pourrait se dérouler ailleurs que dans une Escape Room dont les énigmes et la fouille sont accessoires. On aurait donc apprécié un plus grand équilibre entre intrigue et énigmes. De ce fait les résolutions sont expéditives afin de maintenir le rythme de la trame principale et sans doute l’aspect télégénique. Vous l’aurez compris, en tant que fan d’escape on arrive au bout un peu frustré là où, en tant que fameuse ménagère de moins de 50 ans, on doit sans doute être ravie !

LE FILM :

Escape
2021
90 minutes

Crédit illustrations : ©W9

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :