The Girl’s Room – Escape Room Nederland – Bunschoten (Pays-Bas)

MISSION :

Il était une fois une belle fille qui vivait dans un orphelinat. Elle rêvait d’avoir une chambre à elle et un jour, son rêve s’est réalisé. La jeune fille orpheline a été accueillie par un homme au grand cœur et s’est vu accorder une chambre à elle. Cette chambre dépassait ses rêves les plus fous, avec une coiffeuse, un lit chaud et douillet et une maison de poupée avec toutes les poupées dont elle pouvait rêver. La petite fille était l’orpheline la plus heureuse et la plus chanceuse qui ait jamais existé. Elle était loin de se douter que les apparences pouvaient être trompeuses et que l’homme aimant qui l’avait prise dans ses bras n’était pas aussi charmant qu’elle l’avait cru. Qu’est-il arrivé à l’orpheline ? Découvrez-le avec votre équipe dans cette aventure frémissante d’escape room 2.0.

Once upon a time there was a beautiful girl that lived in an orphanage. She dreamed of having a room of her own and one day her dream came true. The orphan girl was welcomed by a kind hearted man and was granted a very room of her own. This room was beyond her wildest dreams, with a dressing table, a warm and cozy bed and a dollhouse with all of the dolls she could ever wish for. The little girl was the happiest and most fortunate orphan there could have ever been. Little did she know that looks can be deceiving and that the loving man that took her into his safe arms wasn’t so lovely as she once thought. What happened to the orphan girl? Find out together with your team in this quivering escape room 2.0 adventure.


 

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME : Enquête
LANGUES : Anglais/Néerlandais
COMPOSITION : De 4 à 6 joueurs
ÂGE : Dès 14 ans
DURÉE : 60 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : /
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Intermédiaire
COOPÉRATION : Nécessaire
LINÉARITÉ : Moyennement Linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Médian
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : 90%


EVALUATIONS :

L’ENSEIGNE :

PREMIER CONTACT

ESPACE D’ACCUEIL

DEBRIEF

EFFET WAHOU :
OUI

LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

VARIÉTÉ

GAMEPLAY

L’IMMERSION :

HISTOIRE/BRIEF

CORS

AMBIANCE SONORE

GAME MASTERING


EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • Les manipulations
  • Les espaces de jeu assez grands
  • Un effet wahou

Les points négatifs :

  • Le début qui ne nous a pas vraiment mis dans le jeu
  • La dernière énigme malgré nos “x” tentatives de résolution

POUR QUI, POUR QUOI ?

  • Pour ceux qui n’aiment pas les cadenas
  • Pour l’ambiance glauque
  • Pour les petits effets sympathiques
  • Pour les plus téméraires

ASPECTS PRATIQUES :

  • Stationnement : Gratuit sur place
  • Accès PMR : Non
  • Collation : Non

undefined L’AVIS DU GROOM :

Nous restons chez Escape Room Nederland pour réaliser une seconde salle. Entre nos deux sessions nous avons pu profiter du bar à disposition ainsi que de toute la salle de jeux comme je le décrivais dans notre article sur The Dome. Si vous êtes un peu addict aux jeux vidéos ou de jeux au sens large, alors vous serez dans un petit paradis.

Avec The Girl’s room, nous arrivons dans une ambiance bien plus macabre, un homme recueille une petite fille dans un orphelinat. Mais la joie de la petite fille d’avoir sa propre chambre vire au cauchemar et nous devons comprendre ce qui a bien pu se passer. Tout ça, vous le comprenez grâce à la vidéo de présentation de la salle avant de rentrer.

Nous arrivons donc dans la chambre de cette petite fille et je vous avoue que nous nous sommes sentis désemparés dès le départ. Comme à notre habitude, on fouille, on fouille et on refouille la chambre avec quelques jouets et poupées anciennes mais rien ne nous vient vraiment. Mais peut-être que c’est fait pour amplifier le côté malsain de cette chambre, plutôt ancienne, avec cette cage dans un coin. Suite à un premier indice on arrive sur quelque chose mais encore une fois rien d’utile. C’est alors qu’un mécanisme se déclenche, un peu tardivement, suite à notre dernière action, mais on comprendra par la suite le pourquoi, notre GM nous expliquera le principe de cette « attente ». 

Une fois ce début un peu poussif passé, on active sur la suite de la room et comme on le disait plus tôt, on découvre une bien triste suite pour ce qui est de l’histoire. Au fur et à mesure du jeu, vous aurez à faire face à quelques effets frissonnants, plusieurs jumpscares, ainsi qu’une belle surprise en milieu de jeu. Pour ce qui est des énigmes elles sont variées tout du long, font appel à votre sens de l’observation mais aussi à votre coopération et vous aurez affaire à quelques manipulations. En effet, pas de cadenas ici (à souligner pour une salle de 2017). 

Tout ce que vous allez trouver reste assez classique finalement, rien de bien compliqué à réaliser dans l’idée même s’il faut comprendre certaines subtilités, car chacune des énigmes est vraiment différente. Surtout que l’on ne sait jamais ce qui va bien pouvoir se passer, ce qui met une légère pression supplémentaire donc cela n’est pas forcément un mal d’avoir des énigmes peu complexes. Notez aussi que tous les espaces traversés, tous différents dans les décors, sont assez vastes pour ne pas se marcher dessus, même à cinq.

On ressort de cette salle en comprenant le fin mot de l’histoire, on a su apprécier celle-ci avec les quelques effets agréables à voir qui ont su donner « redonner vie » à cette enfant.  De plus, on a vraiment kiffé revoir notre session dans la salle de débriefing et ainsi voir les jumpscares de certains et les visages impassibles d’autres membres de l’équipe. Ce concept de revoir sa session en accéléré avec arrêt sur image aux moments les plus importants de la session est vraiment top et nous permet de bien nous remémorer l’ensemble de la salle dans sa continuité.

We stay at Escape Room Nederland to do a second room. Between our two sessions we could enjoy the bar and the whole game room as I described in our article about The Dome. If you are a bit addicted to video games or gaming in a broad sense, then you will be in a little paradise.
With The Girl’s room, we arrive in a much more macabre atmosphere, a man takes in a little girl in an orphanage. But the joy of the little girl to have her own room turns into a nightmare and we have to understand what could have happened. All this, you understand it thanks to the video presentation of the room before entering.

So we arrive in the room of this little girl and I confess to you that we felt helpless from the start. As usual, we search, search and search again the room with some toys and old dolls but nothing really comes to us. But maybe it is made to amplify the unhealthy side of this room, rather old, with this cage in a corner. Following a first clue we arrive on something but again nothing useful. It is then that a mechanism is triggered, a little late, following our last action, but we will understand later why, our GM will explain us the principle of this “waiting”.

Once this beginning is over, we activate on the next part of the room and as we said earlier, we discover a very sad continuation of the story. As the game goes on, you will have to face some shivering effects, several jumpscares, and a nice surprise in the middle of the game. As for the puzzles, they are varied all along, calling on your sense of observation but also on your cooperation and you will have to deal with some manipulations. Indeed, no locks here (to be noted for a 2017 room).

Everything you’ll find remains quite classic, nothing very complicated to achieve in the idea even if you have to understand some subtleties, because each of the puzzles is really different. Especially since you never know what is going to happen, which puts a little extra pressure, so it is not necessarily a bad thing to have not very complex puzzles. Note also that all the spaces crossed, all different in the settings, are vast enough not to step on each other, even with five people.

We leave this room by understanding the end of the story, we knew how to appreciate this one with the few pleasant effects to see which knew how to give “again life” to this child. Moreover, we really liked to see our session in the debriefing room and to see the jumpscares of some and the impassive faces of other members of the team. This concept of reviewing the session in accelerated mode with freeze-frame at the most important moments of the session is really great and allows us to remember the whole room in its continuity.

Le groom donne la parole à evan :

“Une salle « horreur » qui, pour moi, fait son effet. Des effets wahou qui valent le détour, des petits jumpscares bien sympathiques. Des énigmes plutôt classiques qui alternent avec quelques énigmes sophistiquées et originales. L’ambiance de peur est bien présente et augmente au fur et à mesure de la progression. Quant à la déco, comme d’habitude au Pays Bas, elle est vraiment super ! Frissons garantis”


L’ÉQUIPE :

Membres : Damien, Adrien, Guillaume, Evan, Maud
Temps : 51 minutes 09
Indices : 3
Date : 26.08.2021


L’ENSEIGNE :

Escape Room Nederland
Ville : Bunschoten
Tarif : de 22,50 à 36,25 € par joueur
Crédit illustrations : ©Escape Room Nederlands

Tous nos tests dans cette enseigne !

Vous pourriez également aimer...