La Loge Ecarlate – Escape Night – Savigny-sur-Braye (41)

MISSION :

L’évêque Ulrich Stolberg était un personnage étrange et haut en couleurs. Il organisait fréquemment des soirées huppées réservées aux politiciens et aux hommes d’affaires dans la loge écarlate.
Derrière cette apparence cossue, tout le monde savait que le vrai objectif de ces soirées était d’accumuler des artefacts religieux et occultes… Mais dans quel but ?
Juste après sa mort, le Diocèse fait appel aux joueurs, des enquêteurs spécialisés dans le paranormal pour éclaircir ce mystère. Un jeune clerc les attend sur place pour qu’ils puissent mener l’enquête jusqu’au petit matin.



 

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME : Enquête/Frisson
LANGUES : Français
COMPOSITION : De 6 à 12 joueurs
ÂGE : Dès 16 ans
DURÉE : 16 heures
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : Intermédiaire
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Intermédiaire
COOPÉRATION : Nécessaire
LINÉARITÉ : Moyennement linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Médian
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : 98%


EVALUATIONS :

L’ENSEIGNE :

PREMIER CONTACT

ESPACE D’ACCUEIL

DEBRIEF

EFFET WAHOU :
PLUSIEURS

LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

VARIÉTÉ

GAMEPLAY

L’IMMERSION :

HISTOIRE/BRIEF

DÉCORS

AMBIANCE SONORE

GAME MASTERING


EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • La décoration
  • L’ambiance sonore
  • La surface de jeu de plusieurs centaines de mètres carrés
  • L’immersion
  • Les surprises
  • Un vrai moment d’échange
  • Soeur Laura au top
  • Le gameplay

Les points négatifs :

  • On a encore envie d’aller décrocher la clé visible sur la place de l’église, on est sûrs qu’elle sert à quelque chose !
  • On aurait aimé un petit peu de jeu le lendemain matin

POUR QUI, POUR QUOI ?

  • Pour vivre un truc de ouf
  • Pour ceux qui se tâtent à rentrer dans les ordres
  • Pour ceux qui n’ont pas peur d’être emmenés au bout de la nuit par les démons de minuit

ASPECTS PRATIQUES :

  • Stationnement : parking gratuit dans la rue
  • Accès PMR : Non
  • Collation : Oui

undefinedL’AVIS DU GROOM :

Après une petite mise en jambes au Sunhill Hotel, nous voilà partis en direction de la place de l’église de Savigny-sur-Braye pour séjourner dans la loge écarlate. Le Diocèse nous y missionne pour enquêter sur les récents évènements y étant survenus. À l’heure dite, soit 19H pétentes, la discrète sœur Laura vient nous chercher et nous guider vers le lieu de l’enquête, un presbytère du début du XXème siècle. De la rue, la bâtisse ne paye pas de mine avec sa petite porte rouge, la découverte de son espace intérieur n’en est que plus surprenante. Le volume des pièces avec une grande hauteur sous plafond, la décoration, mobilier ou accessoires, et l’atmosphère qui s’en dégage vous happent immédiatement dans l’univers de la loge. On consacre les premières minutes à seulement déambuler pour découvrir la topographie des lieux et la réjouissante perspective d’une expérience à venir qui promet inhabituelle. 

L’espace de jeu est très, très grand et l’ensemble des espaces de vie est ouvert dès le départ, on n’en comprend que mieux la nécessité d’avoir un groupe de 6 personnes minimum. Dans notre cas, notre petite équipe comptait 9 membres, ce qui n’était pas de trop pour fouiller les 300 m² d’habitation et le jardin recyclé pour l’occasion en cimetière. On en profite pour les remercier pour la super expérience humaine que nous avons vécu avec eux, c’était l’occasion de rejouer avec Maxime de Maniakescape et Karine de La Course contre La Montre, mais aussi de rencontrer Maud, game designer chez Colibri qui est à l’origine du Manoir Hermann et Laurent, créateur de Sov Ki Peu. En parlant d’équipe, l’aventure se prête particulièrement à la découverte d’un nouveau groupe avec lequel nous n’avons pas l’habitude de jouer, l’échelle de temps n’étant pas la même on a le temps de se découvrir, et cela permet de belles rencontres.

Les énigmes sont assez nombreuses pour occuper tout le monde, vous réfléchirez pas mal, partirez parfois dans des idées délirantes alors qu’il n’y en a pas besoin, tout est là sous vos yeux, il suffit d’y prêter attention. Conjuguez cela aux innombrables aller-retours que vous ferez au moindre cri « j’ai trouvé un truc ! » et c’est 4 kilomètres que vous aurez parcourus dans la soirée. Marcher autant, ça creuse et ça fatigue, vous aurez donc bien mérité de passer à table autour d’un repas de traiteur (ainsi qu’un petit déj le lendemain) puis d’aller faire une petite sieste réparatrice dans l’une des chambres, car on vous l’assure, elle sera nécessaire après tant d’énergie dépensée. Dans notre cas, nous avons terminé sur les coups de 23H45 avant de partir dans une discussion passionnée de quelques heures autour d’un verre, mais nous avons apprécié cette attention nous évitant de reprendre la route dans des conditions peu recommandables, et de prolonger par la même occasion le plaisir.

Pour en revenir à l’aventure en elle-même, elle est riche, que cela soit pas la succession des découvertes et la frénésie qu’elles occasionnent, par les énigmes parallélisables, par le roleplay de notre Game Mistress, l’agencement des lieux, ou l’enchainement des actions sans tempos mort qui fait qu’on ne voit pas le temps passer. Si l’on a un petit regret à émettre, c’est qu’on en voudrait toujours plus et qu’on était prêts à remettre ça le lendemain matin avec peut-être une ou deux énigmes, mais je l’avoue, on est gourmands ! Dans les erreurs que nous avons pu commettre, on notera certains objets anodins auxquels nous n’avons pas prêté attention et qui servaient ou, a contrario, d’autres auxquels on a attaché de l’importance alors qu’ils ne servaient à rien !

On en profite pour vous dispenser quelques conseils utiles. Numéro 1, avec des grands groupes, n’hésitez pas à faire des points collectifs à intervalles réguliers, ça permet d’aligner le niveau d’information de chaque joueur, qu’est ce qu’on cherche, qu’est ce qu’on a trouvé… la communication, toujours la communication, mais ici c’est encore plus vrai que dans des escapes classiques où les équipes sont de taille plus contenue. Numéro 2, si votre bravoure vous pousse au PMU du coin parce que, comme nous, vous serez arrivés un peu plus tôt, ne tergiversez pas, demandez la bière supérieure ! Numéro 3, n’embarquez que des personnes ayant déjà joué au moins une fois un escape, si votre ami découvre qu’il n’aime pas ça, 16 heures ça peut être long. Il ne s’agit d’ailleurs pas de 16H de jeu vu qu’il y a le temps des repas et du repos, mais il faut bien compter 4 à 8H d’activité malgré tout. Enfin, s’embarquer dans une telle aventure sans rien faire avant pour se mettre en jambe ça serait dommage, allez faire un tour du côté d’Escape Time Vendôme, ça vous échauffera les cellules grises tranquillement.

Qu’est ce qu’on peut ajouter encore à cet article à part qu’il est relativement décousu… Simplement que la Loge Ecarlate est une expérience sans nulle autre pareille, mémorable, hors normes de par son format spatial et temporel qui nous permet de savourer chaque moment en n’ayant pas la pression du chrono. L’absence d’épée de Damoclès au bout d’une heure fait qu’il y a aussi beaucoup plus d’échanges entre les membres de l’équipe, nous n’avions jamais vécu une telle communication avant dans un jeu de ce genre. L’immersion est totale, on oublie le temps de cette soirée notre vie hors de ces murs, cette loge nous a permis de vivre une aventure humaine exceptionnelle. Certains disent que le voyage est plus important que la destination. Qu’est-ce que nous avons bien voyagé, on aurait presque aimé ne pas atteindre la destination ! Est-ce que l’on aurait pu rêver mieux pour la 250ᵉ aventure immersive d’Escape Groom ? Je ne pense pas ! En tout cas, on le conseille pour un moment en famille, entre amis, pour des EVG ou EVJF ou sans aucune autre raison, à part le plaisir de venir y jouer…

LE GROOM DONNE LA PAROLE A EMMANUEL :

“Pour débuter, j’ai adoré le côté : on franchit le pas de la porte, on pose nos bagages dans l’entrée et …… et on est déjà dans le jeu en fait ! Sans aucune transition ! Le briefing s’est naturellement réalisé lors de la rencontre avec notre GM, sœur Laura, au point de rdv fixé à l’extérieur de la loge écarlate. Premières impressions en entrant : c’est superbe et surtout : c’est immense ! L’aire de jeu est déroutante entre toutes les pièces de la maison avec son étage, le jardin et ses dépendances : on a envie de tout visiter ! Mais le jeu nous happe dès la découverte de quelques éléments essentiels qui nous introduisent dans l’aventure. L’environnement est magnifique et le fait d’évoluer dans une vraie demeure renforce l’immersion. L’expérience est sublimée par la qualité du jeu d’acteur de notre GM. Et sans rien dévoiler, vous n’êtes pas au bout de vos surprises ! Quel plaisir de se retrouver entre passionnés afin de profiter de ces lieux pour y diner et y passer la nuit sans vraiment quitter l’intrigue… Un moment inoubliable ! “


L’ÉQUIPE :

Membres : Adrien, Yo, Loïc, Maud, Laurent, Emmanuel, Karine, Guillaume et Maxime
Temps : 4 heures et 43 minutes
Indices : 2
Date : 14.05.2022

 


L’ENSEIGNE :

Escape Night
Ville : Savigny-sur-Braye
Tarif : de 149 à 269 € par joueur
Crédit illustrations : ©Escape Night

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑