Beyond Medusa’s Gate VR – Virtual Xperience – Tours (37)

MISSION :

Bienvenue dans L’Animus.

Grèce 445 av. J.-C. à une époque de dieux impitoyables et d’oracles prometteurs de mort. Quelque part sur la péninsule du Péloponnèse, dans une vaste grotte côtière égéenne, un ancien artefact a été caché. Ce pourrait être le navire légendaire des Argonautes …

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME :  Historique/Culturel
COMPOSITION : de 2 à 4 joueurs
ÂGE : Dès 12 ans
DURÉE : 60 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : Intermédiaire
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Intermédiaire
COOPÉRATION : Indispensable
LINÉARITÉ : Linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Facile
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : 87%


L’ENSEIGNE :

ACCUEIL HUMAIN

ESPACE D’ACCUEIL

ÉCHANGES AVEC LE PERSONNEL


LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

GAMEPLAY

L’IMMERSION :

HISTOIRE / BRIEF

CORS

AMBIANCE SONORE

GAME MASTERING
CRITÈRE NON NOTABLE

EFFET WAHOU :
OUI

LES PETITES ATTENTIONS :

Stationnement : Payant à proximité

Accès PMR : Oui

Collation offerte : Non

POUR QUI :

  • Les fans de la franchise Assassin’s Creed
  • Les passionnés de l’antiquité
  • Les gamers pour une expérience plus immersive

EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • L’immersion faisant oublier le chrono
  • La coopération
  • Une prise en main rapide du Game Play
  • Des actions inédites par rapport à un Escape réel

Les points négatifs :

  • Il manque le toucher malgré tout
  • L’animation des personnages pouvant encore être amélioré (mouvement des jambes en phase d’escalade…)

undefined L’AVIS DU GROOM :

Changement de réalité pour l’équipe du Groom aujourd’hui, après le réel nous passons au virtuel chez Virtual Xprerience à Tours qui a ouvert il y a quelques semaines. Parmis les 7 scenarii nous choisissons de plonger dans l’univers d’Assassin’s Creed Odyssey avec Beyond Medusa’s Gate.

Ici le briefing consiste à expliquer les manipulations inhérentes à l’équipement que nous endossons. Le Game Master nous affuble d’un magnifique casque VR et de deux manettes. S’ensuit la présentation des déplacements, des manipulations d’objets et de notre zone de jeu. Nous finissons par la création de nos avatars dans le lobby : bonne idée que de personnaliser son personnage ; c’est fun et ça nous permet de nous familiariser avec les déplacements et actions de préhension. Suite à ce moment d’essayage nous sommes prêts à nous lancer dans la quête du navire des Argonautes.

La prise en main est, contrairement à ce que nous redoutions, très instinctive et rapide. On s’habitue vite à se déplacer, le plus dur étant de porter simultanément un objet au début, provocant quelques pots cassés. Nos premiers pas dans cet univers sont emprunts d’émerveillement, l’environnement de jeu est ultra immersif en plus d’être graphiquement magnifique, oubliez votre console de salon, ici où que vous tourniez la tête vous vous retrouvez face au jeu. Les manettes finissent de leurrer le cerveau au travers des vibrations subtilement dispensées, provoquant même pour certains une sensation de vertige.

L’aventure est profondément coopérative ce que nous avons apprécié, il y a une bonne dose de manipulations à effectuer, des situations de jeu originales comparées à des Escape Game IRL (In Real Life), le seul bémol serait peut être une linéarité de l’aventure et une redondance dans certaines actions du point de vue du joueur d’Escape, moins du point de vue du joueur console (on retrouve cette redondance et cette linéarité dans des épisodes de la franchise Assassin’s Creed)

Hormis un élément de décors que nous n’avions pas vu et qui nous a bloqué quelques minutes, les phases de jeu s’enchaînent avec fluidité, on en oublie même la contrainte du chronomètre ce qui est révélateur du degré d’immersion.

Au final, il s’agit d’un superbe expérience, que nous serions prêts à renouveler de temps en temps, mais cela ne remplace en aucun cas un Escape Game physique. Les qualités et les défauts qu’on peut trouver à cette aventure sont, au final, ceux qu’on pourrait attribuer à certains jeux vidéos, linéarité du parcours, répétitivité de certaines actions et parfois quelques aspects graphiques pas encore aboutis comme les mouvements des jambes durant les phases d’ascension. Nous sommes face à un loisir très abouti et qui donnera beaucoup de plaisir à ceux qui viennent le découvrir, mais qui a encore une grosse marge de progression devant lui, tant sur l’animation des personnages que sur l’utilisation des jambes des joueurs pour les déplacements, qui sait !

LE GROOM DONNE LA PAROLE A EMMANUEL :

« Première expérience en VR. Je craignais d’être déstabilisé par cette version numérique d’escape game. En fait, il n’en fût rien. Il faut avouer que l’on se laisse facilement embarquer dans le jeu : prise en main rapide, environnement immersif, bonne interactivité entre les joueurs, immensité des décors impressionnante… Un super moment ludique qui reste cependant bien différent d’un Escape game « traditionnel » en terme de sensations : on tend plus vers le jeu d’aventure. »

L’ÉQUIPE :

Membres : Adrien, Loïc, Manu et Yo
Temps : 54 minutes 17 secondes
Indices : 0
Indicateur d’expérience : 30ème salle jouée par Yo, 90ème salle jouée par Adrien
Date : 11.07.2020

L’ENSEIGNE :

Virtual Xperience Tours – Site web
Ville : Tours
Tarif : 28€ par joueur

Crédit illustrations : ©Virtual Xperience

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :