Abyss : Lost in the deep – Escape Time – Le Mans (72)

MISSION :


Vincent Lenoir, l’agent traître, a fui en 1989 et a été repéré dans un bâtiment militaire maritime américain. Il semble s’y être engagé pour tenter d’échapper à l’agence. Son fils Arthur, maintenant membre d’Escape Time, a été envoyé en mission pour le neutraliser. Il a réussi à s’infiltrer dans une section de l’US Navy, mais nous avons perdu contact avec lui. Vous êtes envoyés sur les traces d’Arthur pour achever sa mission…

 

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME : Catastrophe
COMPOSITION : De 3 à 6 joueurs
ÂGE : Dès 14 ans
DURÉE : 60 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : Confirmé
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Intermédiaire
COOPÉRATION : Nécessaire
LINÉARITÉ : Moyennement Linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Médian
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : 94%

 

 

L’ENSEIGNE :

ACCUEIL HUMAIN

ESPACE D’ACCUEIL

ÉCHANGES AVEC LE PERSONNEL

LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

GAMEPLAY

L’IMMERSION :

HISTOIRE/BRIEF

CORS

AMBIANCE SONORE

GAME MASTERING

EFFET WAHOU :
OUI

 

LES PETITES ATTENTIONS :

Stationnement : Gratuit sur place

Accès PMR : Non

Collation offerte : Non

POUR QUI :

  • Pour ceux n’étant jamais rentrés dans un sous-marin
  • Pour ceux aimant être sous pression
  • Pour ceux qui n’ont pas peur de finir asphyxiés
  • Pour les fan d’Hunter Killer

 

EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • Un vrai décor de sous-marin comme on l’attendait
  • Une mission sous pression
  • Des manipulations qui font leur effet
  • La fin « alternative »

 

Les points négatifs :

  • Pas adapté aux claustrophobes 😉

 

undefined L’AVIS DU GROOM :

Deuxième salle chez Escape Time Le Mans avec une ambiance toute autre, même si maritime comme pour le Black Storm, nous nous retrouvons sous les flots avec la salle Abyss qui nous embarque dans un sous-marin. Suite au briefing de notre Game Master, nous comprenons que V. Lenoir, l’antagoniste d’Escape Time, est encore dans les parages en 1989 et que son fils a été missionné pour le récupérer, mais tout ne s’est pas passé comme prévu et l’agence fait appel à nous pour découvrir ce qu’il s’est passé.

Nous entrons donc dans le submersible et la première chose que l’on peut relever c’est que l’immersion est vraiment réussie, sans mauvais jeu de mot, avec l’impression d’être vraiment dans les fonds océaniques. Ce sous-marin est tel que nous l’espérions, étroit, avec une multitude de boutons, de tuyaux, d’électronique, de fils qui parcourent l’ensemble de la pièce et de vraies portes de bathyscaphe entre les compartiments. C’est, à ce jour, la plus belle salle que nous ayons réalisé dans cette thématique, aussi bien réussie dans ses décors que dans l’immersion et dans l’ambiance avec une pression constante.

En effet, dès le début de la mission, on nous apprend que nous n’avons que quelques minutes d’oxygène et qu’il faudra, tout au long de l’aventure, retrouver des bouteilles pour poursuivre notre mission. Cela rajoute donc une certaine tension car la partie peut se finir rapidement si vous ne trouvez pas le précieux gaz, et cela a bien failli être notre cas, cela s’est joué à pas grand-chose. Nous avons également eu à faire à plusieurs effets « wahou », que ce soit dans les décors vous l’aurez compris, mais aussi dans les manipulations à effectuer, ainsi que quelques découvertes qui nous ont permis d’aller de surprises en surprises.

Pour ce qui est des énigmes, les manipulations sont nombreuses et mettrons votre intellect à l’épreuve. La fouille physique est un peu moins présente mais il faut néanmoins avoir l’œil pour avancer dans l’aventure. La coopération est un élément majeur et indispensable pour ne pas perdre de temps dans votre aventure et devra s’accompagner d’une bonne communication. Cette coopération rajoute une montée de stress pour certaines énigmes (et une certaine difficulté) mais je ne vous en dit pas plus. Tous les mystères de ce sous-marin sont vraiment raccords avec le thème et rien n’est hors contexte. Mention spéciale pour l’énigme finale qui nous fait, une fois de plus, vraiment nous sentir dans la peau d’un sous-marinier avec des manipulations dignes de certains films et qui finalisent parfaitement le jeu.

Encore une fois, Escape Time nous livre une superbe salle en tous points, tant au niveau de l’immersion que des énigmes ou du gameplay. De plus, l’histoire gravitant autour de V. Lenoir et son fils tient la route tout en perpétuant l’univers de l’enseigne. Nous ne pouvons que vous conseiller d’aller faire un tour du côté du Mans pour vivre ces aventures, et espérons, mais nous n’en doutons plus, que la troisième salle du jour, Projet Omega, nous fera tout autant vibrer… Verdict avec le prochain article !

 

LE GROOM DONNE LA PAROLE A JULIE:

« Le réalisme des décors de ce submersible est vraiment bluffant. Les mécanismes des énigmes sont pour certains très originaux et très bien conduits. L’ambiance du sous marin est vraiment reproduit dans les moindres détails, même en terme de réserve d’oxygène ce qui rajoute un challenge à cette salle. »

L’ÉQUIPE :

Membres : Julie, Adrien, Manu, Loïc
Temps : 48 minutes 20 secondes
Indices : 1
Indicateur d’expérience : 112ème salle jouée par Adrien
Date : 18.10.2020

 

L’ENSEIGNE :

Escape Time Le Mans
Ville : Le Mans / Mulsanne
Tarif : De 22 à 26€ par joueur
Réductions : pour les étudiants et moins de 14 ans

Crédit illustrations : ©Escape Time

Un commentaire sur “Abyss : Lost in the deep – Escape Time – Le Mans (72)

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :