Mission Pegasus – L’Onirium – Nantes (44) [Online]

MISSION :

Le W.I.S.E a de nouveau besoin de vous !
De mystérieuses disparitions ont eu lieu dans l’un des centres de recherche de Spider Technologies. 3 scientifiques renommés sont morts des suites d’un accident. Selon les informations que nous avons pu récolter, ces décès dit “accidentels” cachent tout autre chose. L’agent Spike, parti mené l’enquête sous couverture, a lui aussi mystérieusement disparu… Juste avant sa disparition, celui-ci nous a transmis des documents concernant le projet “PEGASUS”. Aurait-il un lien avec ces disparitions ?
Votre mission si vous l’acceptez : mener l’enquête sur ces disparitions et examiner tous les documents que vous a transmis l’agent Spike sur ce projet. Découvrez les plans de Spider Tech et partagez-les aux médias afin de révéler leur vrai visage au grand jour !

 Lien du jeu

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME : Enquête
LANGUE : Français
COMPOSITION : 2 à 6 joueurs
ÂGE : /
DURÉE : 90 à 120 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : Intermédiaire
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Intermédiaire
COOPÉRATION : Nécessaire
LINÉARITÉ : Moyennement Linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Médian

POUR QUI :

  • Pour ceux qui souhaitent une nouvelle mécanique de jeu
  • Pour les équipes qui savent se répartir les taches


L’IMMERSION :

HISTOIRE

CORS / ILLUSTRATIONS

AMBIANCE SONORE
CRITÈRE NON NOTABLE

EFFET WAHOU :
OUI

LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

GAMEPLAY


VARIÉTÉ

 

EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • Le rendu visuel
  • Des documents soignés
  • Le Gameplay
  • Le fait de pouvoir déambuler dans le bâtiment en 3D
  • La BD très drôle

 

Les points négatifs :

  • Un Gameplay qui pourrait en dérouter certains

 

undefined L’AVIS DU GROOM :

L’Onirium, enseigne nantaise, propose depuis quelques semaines une aventure digitale, Mission Pegasus. L’originalité de cette proposition réside dans son visuel et son ergonomie de jeu. Soyons honnêtes, ce parti pris que nous saluons peut-être clivant, dans notre cas, nous avons beaucoup aimé alors que certains pourraient ne pas aimer cette façon de déambuler, mais dans tous les cas il s’agit de se démarquer et de proposer une expérience différente ce qui est toujours intéressant. Cette aventure apporte un nouveau gameplay qui peut dérouter au début, on ne sait pas par où commencer car il y a une surface de fouille relativement importante. Le travail d’équipe prendra ici tout son sens car il faudra bien se diviser la tache pour espérer avancer rapidement. Après un léger temps de prise en main, l’ergonomie est bonne et visuellement on a l’impression d’y être.

Au-delà du passage au peigne fin des lieux, vous aurez un certain nombre de documents à prendre en compte, des interfaces interactives très utiles et variées et différents supports pour vous conter l’histoire ou vous aider dans votre progression (vidéo, BD, etc.). Un chatbot sera également présent, ce qui est de plus en plus fréquent dans ce type d’aventure, mais ce qui nous a fait beaucoup rire c’est le nom de notre agent de liaison, l’agent Snow, donc on en profite pour faire un petit coucou à Snow des Serial Escapers. Globalement, l’aspect fouille représentera une part prépondérante de votre mission, et par fouille nous entendons celle des lieux ainsi que celle des documents. Les interfaces digitales vous proposerons quelques actions plaisantes mais c’est avant tout votre force de raisonnement qui sera votre principal allié.

Au passage, nous ne savons pas si c’est voulu ou si c’est nous qui les avons projetées, mais nous avons apprécié relever de ci de la quelques petites références cinématographiques telles que Kingsman ou Matrix ou même des références à d’autres mission de l’Onirium telles que Mindfall. Les énigmes relèvent en majorité de la logique et ne devraient pas vous poser de soucis avec un niveau de difficulté assez homogène et médian. L’histoire elle, se laisse conter de façon très fluide et c’est un vrai plaisir que de se laisser porter par ce scenario aux quelques touches d’humour, ma préférée concernant la BD.

Au global, la fluidité dont nous parlons vis-à-vis du récit se retrouve dans notre chrono, aventure démarrée à 20 h 25 et terminée à 21 h 28 soient 63 petites minutes au lieu de 90 ou 120 annoncées, si vous vous y essayez, dites nous si nous avons été vraiment efficaces ou si la session se rapproche effectivement plus de l’heure de jeu. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une aventure vraiment très plaisante, qui propose d’autres ressorts visuels que ceux que nous avions vu jusque-là, de la fouille dans des proportions assez rares pour être soulignées, et une bonne narration avec de l’humour et des clins d’œil. Si vous êtes en manque d’énigmes à résoudre et que la fouille ne vous fait pas peur, Mission Pegasus peut être une solution peu onéreuse à envisager.

L’ÉQUIPE :

Membres : Thomas, Yo et Adrien
Temps : 63 minutes
Indices : 0
Date : 31.01.2021

L’ENSEIGNE :

L’Onirium
Ville : Nantes
Tarif : 18€ au total
Crédit illustrations : ©L’Onirium

Vous pourriez également aimer...