L’évasion du Nautilus – Thomas Deffarge [Online]

MISSION :

En tant que jeunes recrues du Capitaine Nemo, vous vous retrouvez dans la salle commune du Nautilus avec Clinton Sparkle, le machiniste. Prêts à explorer le monde à bord de célèbre sous-marin ? Alors en avant toute !!!

MAIS : L’ennemi juré de Nemo, Peter Von Dietter, a réussi à pirater le système du Nautilus et à nous enfermer dans la salle commune ! La seule solution de sortie qui s’offre à nous : résoudre une à une les énigmes du vil Von Dietter ! Nous avons 1h pour nous en sortir et une multitude d’énigmes à résoudre.

Embarquez à bord du Nautilus pour cet Escape Game interactif dans un univers SteamPunk ! Les enfants prennent part à cette aventure en résolvant les énigmes avec l’aide de Clinton Sparkle. Même les adultes sont mis à contribution ! Chaque recrue repartira avec son diplôme si l’évasion du Nautilus est un succès !

Lien vers le jeu


 

PROFIL DU JEU :

THÈME : Évasion
LANGUES : Français
COMPOSITION : De 6 à 10 joueurs
ÂGE : De 6 à 10 ans
DURÉE : 60 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : Adaptée aux enfants
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Débutant
COOPÉRATION : Induite
LINÉARITÉ : Linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Facile
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : 91%

ASPECTS PRATIQUES :

  • Utilisation de Microsoft Teams

EVALUATIONS :

Ces notes correspondent à notre regard d’adulte, la perception des enfants pouvant être différente de la nôtre

L’ENSEIGNE :

PREMIER CONTACT

SUPPORT/APPLICATION

DEBRIEF

EFFET WAHOU :
NON

LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

VARIÉTÉ

GAMEPLAY

L’IMMERSION :

HISTOIRE/BRIEF

CORS/ILLUSTRATIONS

AMBIANCE SONORE
NON ÉVALUABLE

GAME MASTERING


EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • 9 énigmes
  • Tout l’univers
  • Le GM qui donne la parole à tous les enfants quasi tout le temps
  • Le GM qui rebondit avec repartie sur les paroles des enfants
  • La simplicité d’utilisation même pour les plus jeunes

Les points négatifs :

  • Une énigme plus complexe pour les plus jeunes

POUR QUI, POUR QUOI ?

  • Pour tous les enfants
  • Pour les marmots qui veulent découvrir l’escape game
  • Pour les minots qui ont envie d’un jeu peu ordinaire
  • Pour ceux qui aiment l’univers de Jules Verne

undefined L’AVIS DU GROOM :

Nous vous avions déjà parlé de Thomas Deffarge et de son escape online Rescue101, véritable coup de cœur en visio pour nous. Mais avant cela, Thomas est un comédien qui jouait sur scène un spectacle interactif type Escape Game pour les enfants : L’évasion du Nautilus. Face au contexte actuel, il a su réagir en adaptant ses représentations en visio. Pour cela, il accueille des enfants de 6 à 10 ans, sans besoin de composer un groupe pour s’inscrire. Les enfants ne seront alors pas plus de 10 par session et vous allez vite comprendre pourquoi.

Une fois le mail reçu, les parents aident les enfants à se connecter via le lien Microsoft Teams et c’est parti. On vous recommande par ailleurs d’avoir installé l’application au préalable. Comme pour Rescue101, vous arrivez dans une salle d’attente bien réalisée, vous êtes déjà dans le Nautilus, vous voyez les êtres marins à travers les hublots et entendez un peu de vie sur ce bâtiment. Le briefing commence ensuite pour donner deux ou trois petites règles dont notamment l’utilisation du micro. En effet, il faut vite cadrer les choses avec des petits de cet âge pour éviter que durant tout le jeu cela soit la cacophonie, on conseille d’ailleurs aux parents d’être à côté pour aider les enfants.

Le jeu débute donc, vous pensez que tout va être paisible en discutant avec le machiniste du sous-marin, Clinton Sparkle, mais l’ennemi juré du capitaine, Peter Von Dietter, a saboté celui-ci et il faut donc aider Clinton à sortir de là. Pour cela, Peter va proposer une série de 6 énigmes pour vous donner une chance. Les enfants vont donc devoir intervenir et résoudre ces énigmes pour secourir ce pauvre machiniste durant cette heure. Et oui, même pour les enfants le jeu dure une heure, et clairement aucun d’entre eux ne s’ennuie et cela ne parait pas trop long !

En effet, grâce à son jeu d’acteur, Thomas donne du rythme tout au long de cet escape, il intervient, il réagit avec répartie aux réponses des enfants et surtout il fait participer tout le monde. Dès l’entrée en matière, et avec quelques questions, il arrive à cerner les enfants qui sont plus vieux mais aussi les plus aguerris avec ce type de jeu et ceux un peu plus réservés. Durant toute la partie, il va les interroger les uns après les autres pour que tous participent et apportent leur petite pierre à l’édifice. Pour certains, c’est facile, ils comprennent vite ou du moins ont vite des idées, pour d’autres c’est plus complexe, mais Thomas les questionne, les guide, leur demande chacun un bout de réponse pour les codes ce qui fait que tous sont acteurs dans le jeu et il n’en oublie pas un, tous les enfants pouvant éprouver un sentiment de réussite face aux énigmes.

Vous comprenez maintenant pourquoi 10 enfants est un nombre plus que suffisant pour une session, tous doivent pouvoir participer. Ce n’est donc pas une chose aisée de devoir tenir un rôle, écouter et comprendre ce que veulent dire les enfants ainsi que de rebondir par rapport à leurs interventions. Bref, Thomas s’en sort brillamment pour que le jeu soit des plus agréables pour tous. Le scénario, et donc le sabotage du sous-marin, sont bien amenés ainsi que les différents ressorts scénaristiques, les décors simples mais efficaces sont présents, la couche numérique est très bien réalisée et tout cela aide les enfants à passer un bon moment.

D’aucuns diront que six énigmes cela fait peu, mais il s’agit là de la base du scénario et si l’on compte bien, avec les retournements de situations et autre rebondissements narratifs, il y en a neuf en tout, et pour des enfants c’est amplement suffisant en soixante minutes. Elles sont adaptées à leur âge à base de petits calculs, observation, utilisation de messages codés, etc. On peut en relever une ou deux moins bien intégrées dans le contexte, mais les enfants ne font pas du tout attention à cela donc cela ne pose aucun problème. Quelques-unes ont déjà même été vues dans des Escapes adultes, mais Thomas les fait vivre ce qui fait que les enfants arrivent à les réaliser sans trop de difficulté. Toutefois, l’une des énigmes semble un peu plus complexe et adaptée aux enfants de 9 ou 10 ans minimum, mais comme les âges et talents sont multiples dans le groupe cela passe très bien et chacun y trouve son compte.

Bref, nous ne pouvons que vous conseiller de proposer ce jeu à vos enfants pour qu’ils passent une heure en bonne compagnie à s’amuser. On espère d’ailleurs que le spectacle pourra de nouveau voir le jour sur les planches des théâtres et salles de spectacles pour une immersion et une interaction encore plus grande en réel. Les enfants de cette session en sont ressortis ravis et quoi de mieux que leur avis à chaud pour montrer leur enthousiasme et étoffer cet article.

undefined LE GROOM DONNE LA PAROLE A :

Alicia : “J’ai passé un bon moment”
Juliette : “C’était un super jeu, nous on ne pouvais pas être enfermé si on n’y arrivait pas mais toi si”
Maya : “J’ai eu “peur” que tu ne puisse pas sortir de ton sous-marin”
Rohan : “J’ai trouvé ça bien et assez simple”
Lilou : “Trop cool ça faisait penser à de l’Escape Game”


L’ÉQUIPE :

Membres : Rohan, Alicia, Juliette, Paul, Anthony, Maya, Tiago et Lilou
Temps : 59 minutes 59 secondes
Indices : 0
Date : 13.04.2021

 


L’ENSEIGNE :

Thomas Deffarge
L’évasion du Nautilus
Tarif : 10 € par enfant / 8 € jusqu’au 25 avril 2021

Crédit illustrations : ©Thomas Deffarge

Vous pourriez également aimer...