Le cabinet de curiosités – Escape Yourself – Pornichet (44)

MISSION :

Votre ami, le collectionneur un peu fou John Turner, vient de vous envoyer un étonnant message : “prends le premier avion et rejoins-moi vite à mon cabinet, j’ai fait une trouvaille qui pourrait remettre en cause l’humanité entière ! Je ne peux rien te dire avant ta venue, c’est trop risqué.”

Votre curiosité ainsi éveillée, vous vous rendez en urgence dans son cabinet de curiosités. A votre arrivée, il n’est plus là, mais son extraordinaire bureau vous réserve bien des surprises. Quel est cet objet si incroyable ? Où est le collectionneur ?


 

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME : Enquête
LANGUES : Français
COMPOSITION : De 2 à 6 joueurs x 2 salles
ÂGE : Dès 10 ans
DURÉE : 60 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : Débutant
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Débutant
COOPÉRATION : Secondaire
LINÉARITÉ : Linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Médian
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : 83%


EVALUATIONS :

L’ENSEIGNE :

PREMIER CONTACT

ESPACE D’ACCUEIL

DEBRIEF

EFFET WAHOU :
NON

LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

VARIÉTÉ

GAMEPLAY

L’IMMERSION :

HISTOIRE/BRIEF

CORS

AMBIANCE SONORE

GAME MASTERING


EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • Une salle variée
  • Une bonne densité d’énigmes
  • Salle qui existe en double

Les points négatifs :

  • L’énigme des dragons qui manque de cohérence

POUR QUI, POUR QUOI ?

  • Pour les débutants
  • Pour les familles
  • Pour un mode compétitif

ASPECTS PRATIQUES :

  • Stationnement : Parking gratuit
  • Accès PMR : Oui
  • Collation : /


undefined L’AVIS DU GROOM :

Nous nous rendons une nouvelle fois chez Escape Yourself, mais à Pornichet cette fois-ci. La première salle que nous jouons est le Cabinet des curiosités, présentée comme familiale et idéale pour les débutants

On vous rassure tout de suite, même pour des habitués il y a de quoi faire avec pas mal de fouille et de manipulations. Ce qui en fait une salle pour débutants, c’est le niveau des énigmes qui est abordable et des logiques assez communes et récurrentes, mais aussi une bonne diversité de propositions pour qu’un néophyte puisse se faire une idée de ce qu’est un escape game.

Les décors sont anciens et plutôt classiques mais ils vieillissent globalement bien. Le bureau que nous avons a fouillé regorge de beaucoup d’objets ce qui colle parfaitement au thème. Celui-ci propose un scénario somme tout commun mais qui permet à tout nouveau joueur d’identifier facilement sa mission, retrouver un artefact rarissime. 

Globalement, l’aventure est homogène, bien équilibrée et agréable. En toute logique, au regard de l’âge de la salle, il y a un certain nombre de cadenas mais également des mécanismes plus sophistiqués. Seule ombre au tableau, l’ouverture d’un objet affichant des dragons pour lequel aucun de ces animaux mythiques n’était nécessaire au final.

En dépit de cette petite incohérence, ce cabinet constitue une aventure plaisante basée sur des énigmes très logiques qui s’enchainent avec linéarité. Nous la conseillons tout particulièrement pour les nouveaux joueurs, mais elle saura contenter le plus grand nombre facilement à moins de chercher une immersion plus importante.

LE GROOM DONNE LA PAROLE A GUILLAUME :

“Le Cabinet de Curiosités nous propose un scénario ultra-classique où un collectionneur a mis la main sur un objet, ici la boîte de Pandore, qu’il a dissimulé dans son bureau afin que nous le retrouvions avant qu’il ne tombe dans de mauvaises mains. Il y a peu à dire sur le décor, qui ne constitue guère le challenge pour l’enseigne dans ce type de scénario. Nous avons à faire à une pièce normale avec un bureau, des meubles, les inévitables cartes et tableaux, et quelques présentoirs pour exposer les objets. C’est plutôt joli et bien décoré. Le côté « cabinet de curiosités » m’a paru insuffisamment poussé. J’imaginais plutôt un immense foutoir poussiéreux débordant d’objets en tous genres, et non ce bureau bien rangé avec seulement une poignée de bibelots, trophées et autres artefacts à l’abri dans des vitrines. C’est une room à l’ancienne à base de cadenas et d’électroaimants. Le gérant nous a vendu la salle comme « une salle familiale qui plaît aux enfants ». Quand j’entends ces mots j’ai tendance à traduire « un max de fouille et des énigmes triviales, bien simplistes et déjà vues des centaines de fois »… et pourtant il n’en a rien été. La fouille est bien présente mais sans excès. Les énigmes tiennent parfaitement la route, certaines mettent en jeu plusieurs éléments de la salle, et même si nous avons terminé avec une nette avance il aura fallu nous aider plusieurs fois. Il y avait largement de quoi nous occuper et nous faire nous creuser la cervelle, et nous avons passé un bon moment. Seul petit défaut remarqué : cette boîte à ouvrir où il faut positionner trois roues, chacun étant associée à un petit dessin de dragon. Nous avons reparcouru chaque recoin de la pièce en cherchant les dragons… ce qui ne servait à rien, ils ne sont présents nulle part et il faut utiliser tout autre chose pour ouvrir cette boîte. A quoi bon mettre ces dessins qui ne servent à rien et induisent en erreur alors ?”


L’ÉQUIPE :

Membres : Yo, Guillaume & Adrien
Temps : 44 minutes 19 secondes
Indices : 1
Date : 01.08.2021

 


L’ENSEIGNE :

Escape Yourself Pornichet
Ville : Pornichet
Tarif : de 18 à 40 € par joueur
Crédit illustrations : ©Escape Yourself

Tous nos tests dans cette enseigne !

Vous pourriez également aimer...