The Live Holdup – Borderlive Concepts – Paris 12ème (75)

MISSION :

The Live Holdup, c’est comme si GTA Vice City et Ocean’s Eleven avaient eu enfant nourri au biberon des films de Tarantino.
Gangsters aux mœurs douteuses, histoire de vengeance et bande-son retro 80’s se mêlent pour vous plonger dans l’ambiance d’un Paris qui rime avec Miami.
Votre objectif : infiltrer incognito le Quartier Général du Docteur Nouveau, grand ponte du crime organisé.
Du labo de drogue clandestin style Breaking Bad à la salle des coffres sécurisée en passant par le club privé réservé aux adultes, vous évoluerez en terrain résolument hostile.


 

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME : Mafia/Cambriolage
LANGUES : Français / Anglais
COMPOSITION : De 6 à 12 joueurs
ÂGE : Dès 18 ans
DURÉE : 135 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE :
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Intermédiaire
COOPÉRATION : Indispensable
LINÉARITÉ : Pas Linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Facile
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : 100%


EVALUATIONS :

L’ENSEIGNE :

PREMIER CONTACT

ESPACE D’ACCUEIL

DEBRIEF

EFFET WAHOU :
OUI

LES ACTIONS :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

VARIÉTÉ

GAMEPLAY

L’IMMERSION :

HISTOIRE/BRIEF

CORS

AMBIANCE SONORE

GAME MASTERING


EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • Les décors
  • L’immersion
  • Les acteurs
  • Le brief
  • Les rebondissements
  • Le jeu dans son ensemble

Les points négatifs :

  • On ne peut pas tout voir alors il faut revenir 😉

POUR QUI, POUR QUOI ?

  • Pour ceux qui ont le contact facile
  • Pour ceux qui ont de la tchatche
  • Pour vivre autre chose que de l’escape

ASPECTS PRATIQUES :

  • Stationnement : Payant dans la rue
  • Accès PMR : Non
  • Collation : Non

undefinedL’AVIS DU GROOM :

Comment vous parler du Live Holdup ? C’est une salle qui vous bouscule tellement dans vos habitudes qu’on a l’impression de ressortir d’autre chose que d’un escape game, on serait plus proche du théâtre d’improvisation mâtiné de jeu vidéo dont le scénario nous maintient sur le fil, tel un funambule, pour ne pas perdre de vue nos objectifs durant ces deux heures quinze minutes de jeu. Dans ce cas de figure, on a pour habitude de parler d’expérience immersive, terme à la fois plus vaste mais assurément plus fidèle au regard de ce que l’on y vit. Attention, rien ne vous a préparé à ça, tout y prend des proportions inhabituelles.

La taille du groupe déjà, il faut être nombreux pour participer, jusqu’à 12 malfrats, car il y a de quoi faire. On remercie d’ailleurs au passage nos amis d’ITRAG qui nous ont invités à se joindre à eux pour l’occasion, si vous ne les connaissez pas encore on vous encourage à les suivre. Pour en revenir au Holdup, vous ne chômerez pas et, comme dans tout gros coup qui se prépare, chacun aura son rôle et vous ne pourrez vivre l’intégralité de l’expérience proposée car il faudra paralléliser au maximum vos exactions. L’aventure est potentiellement rejouable 3 fois tellement le scénario et les différentes trames s’y entremêlant ont été bien conçus. Chaque séquence de jeu, et elles sont nombreuses et variées, est consistante et drivée d’une main de maitre par le Game Master vous accompagnant.

D’ailleurs, devons-nous encore parler de Game Master, ou même d’acteurs ? Non ! Ce n’est encore pas assez, on va carrément dire des schizophrènes tellement ils sont nombreux dans leur tête et switchent rapidement d’une personnalité à l’autre. Elles sont d’ailleurs interprétées à la perfection ! Cette incarnation jusqu’au-boutiste est autant une force qu’une faiblesse. Si vous êtes prêts à lâcher prise, jouer votre rôle à fond et ne pas vous offusquer de quelques situations chaudes, vous prendrez un pied pas possible, comme rarement une expérience d’escape peut en fournir. Si par contre vous êtes plus sur la réserve et que les blagues cochonnes vous mettent mal à l’aise en temps normal… vous risquez un petit moment de malaise dans le premier quart du jeu.

Mais ce n’est qu’une phase. Comme nous le disions il y a tant à faire et c’est tellement varié que cela sera vite un lointain souvenir. Entre le piratage informatique, la fabrication de drogue, de l’infiltration, un deal d’héroïne et bien d’autres choses, on se croirait dans un bon vieux jeu amoral à la GTA dans lequel vous êtes happés dès la première seconde et qui ne vous lâchera plus jusqu’à sa conclusion. Chaque transition est bien étudiée et, si des thématiques variées se succèdent, le rythme lui ne retombe que rarement. Le petit risque d’un jeu aussi conséquent est en effet que certains membres du gang soient un peu plus lents que le reste du groupe et ne le fasse poireauter, mais là encore on peut relever la maestria des GM/acteurs/schizophrènes qui gèrent cela à la perfection.

Une autre grosse surprise de cette aventure, après un scénario bien ficelé et un acting remarquable, c’est la topographie des lieux. Alors chut, n’en disons pas plus pour ne rien spoiler, mais wahou, c’est surprenant, et cela rajoute une touche de réalisme, poussant le curseur de l’immersion un peu plus loin encore. Les décors, n’en parlons même pas. Nous ne sommes pourtant pas des grands fans de contextes contemporains d’un point de vue dépaysement, mais là, on s’est fait embarquer comme bien il faut. Tout y est, la justesse du visuel au regard de la thématique, l’ambiance sonore, les actions demandées, c’est un sans fautes. Nous parlons d’ailleurs d’actions car c’est la principale composante du gameplay, vous n’aurez pas d’énigmes telles qu’on le conçoit en Escape habituellement.

Le Live Holdup est une expérience qui décoiffe, hors normes et qui s’appuie sur une réalisation et une interprétation de haut vol. C’est ABSOLUMENT à faire au moins une fois dans sa vie avant de mourir (j’aime bien en faire des caisses). Le petit conseil que l’on pourrait vous donner pour profiter de l’expérience dans des conditions optimales, c’est de venir avec un groupe que vous connaissez bien (et surtout pas beau papa et belle maman), ouvert d’esprit et avec de la répartie. Pour nous, c’était sensationnel et cela figure évidemment parmi nos expériences immersives favorites de la capitale.

LE GROOM DONNE LA PAROLE À SORITHY :

“Une expérience hors du commun entre jeu de rôle et jeu vidéo ! Une immersion totale avec les acteurs ! L’objectif principal, les missions de chaque équipe et les différentes pièces sont vraiment bien conçus. “


L’ÉQUIPE :

Membres : Tiphaine, Sorithy, Yo, Marie, Adrien, Claire, Noémie, Cath & Thomas
Temps : 2h 15min
Indices : /
Date : 02.04.2022

 


L’ENSEIGNE :

Borderlive Concepts
Ville : Paris
Tarif : De 47 à 69€ / personne
Crédit illustrations : ©borderlive concepts
Tous nos tests de cette enseigne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑