Le petit coin-coin – Masterio – Paris 14ème (75)

MISSION :

Le Petit Coin-Coin a été séquestré par le méchant Canard WC qui demande une énorme rançon en BitCoinCoin.
Pour éviter de payer, aidez-le à s’échapper avec l’aide de ses amis.


 

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME : Evasion
LANGUES : Français
COMPOSITION : 1 joueur
ÂGE : Dès 12 ans
DURÉE : 5 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : Intermédiaire
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Débutant
COOPÉRATION : Secondaire
LINÉARITÉ : Moyennement Linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Facile
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : COIN %


EVALUATIONS :

L’ENSEIGNE :

COIN

COIN COIN

COIN COIN COIN !

EFFET WAHOU :
NON

LES ÉNIGMES :

Nombre de canardS au m²

Lecture des prospectus

MITIGEUR D’EAU

EFFICACITÉ DE LA CHASSE

L’IMMERSION :

Propreté du lave main

RÉSISTANCE DE LA LUNETTE

ORIGINALITÉ DE LA FAÏENCE

PRISE EN MAIN du balai à chiotte


EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • Enfin un escape dans des toilettes
  • Pas complexe
  • 4 énigmes tout de même

Les points négatifs :

  • Jouable que si vous jouez La Pierre de Lumière

POUR QUI, POUR QUOI ?

  • Pour ceux qui font toujours quelque chose d’autre aux toilettes

ASPECTS PRATIQUES :

  • Stationnement : Payant dans la rue
  • Accès PMR : Non
  • Collation : Non

undefinedL’AVIS DU GROOM :

Cela fait un moment que l’on fait des escapes et 95% du temps on passe par la case toilettes ! On avait même imaginé faire un blog humoristique sur les toilettes des enseignes d’escape tantôt classes, tantôt originales, tantôt classiques. Masterio a fait ce dont on rêvait depuis un moment, quelle COINcidence : créer un escape dans leurs toilettes et ainsi vous confrontez seul aux énigmes et non pas en groupe. Ce n’est pas à tous les COIN de rue que l’on voit ça. Alors, vous sentez-vous d’attaque ou avez-vous trop peur de vous sentir ridicule seul ? En effet, ce jeu se réalise en solo, pas possible de s’acCOINter avec qui que ce soit pour arriver au bout. Si vous ne vous sentez pas d’attaque, vous pourrez toujours choisir la 2ème option, vous pourrez toujours vous diriger vers les toilettes classiques juste à côté.

Rentrons dans le vif du sujet, vous entrez et un petit son vous indique que la porte vient de se verrouiller. Vous comprenez alors que vous n’êtes pas venus jouer à la COINche. Pour sortir et vous déCOINcer de cette pièce, un seul moyen : trouver le code et le saisir sur le digicode de sortie. Enfin non, je pense qu’il y a tout de même une autre solution : frapper bien fort sur la porte jusqu’à ce que quelqu’un de l’extérieur vous ouvre. Pour en revenir au jeu, à l’intérieur, vous aurez quatre énigmes, toutes basées sur l’observation, donc à la portée de tous même s’il faut chercher dans le moindre reCOIN si vous ne voulez pas finir COINcé. Comme d’habitude, rien au-dessus d’1m60 donc pas besoin d’escalader et d’utiliser de COINceur pour venir à bout des énigmes. Vous pouvez les faire dans l’ordre que vous souhaitez et disons que la seconde est peut-être la plus difficile des quatre (toute proportion gardée). Bref, on ne vous en dira pas plus pour ne pas se retrouver COINculpés à cause du spoil de la salle.

En sortant du jeu, pas de regard en COIN même si on aurait peut-être apprécié une énigme un peu plus complexe histoire de vraiment se challenger mais l’idée des énigmes dans ce lieu est vraiment originale, et ça nous en aurait presque bouché un COIN. Donc pas de sourire en COIN de notre côté, on attend même de voir si les toilettes voisines pourraient, elles aussi, accueillir un prochain jeu à l’intérieur… Une chose est sûre, pas besoin de dépenser un seul bitCOIN, cette salle n’est réalisable que si vous venez réaliser “La Pierre de Lumière“.


L’ÉQUIPE :

Membres : Adrien, Sorithy, Yo (séparément…)
Temps : 5 min
Indices : 0
Date : 02.04.2022

 


L’ENSEIGNE :

Masterio
Ville : Paris
Tarif : compris avec la réservation de la Pierre de Lumière
Crédit illustrations : ©masterio
Tous nos tests de cette enseigne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑