Escape Quest n°11 – Achtung ! Cthulhu – L’armée des profondeurs [Livre]

MISSION :

Février 1942. Les nazis développent un projet secret baptisé l’Armée des Profondeurs. Informé de leurs intentions, un aventurier déterminé risque sa vie et sa santé mentale pour contrer leurs desseins. Il peut compter sur la loyauté indéfectible du sergent Red et l’aide d’une scientifique nommée Karen Baker. Le petit groupe parcourt alors le monde en guerre : l’Allemagne nazie, l’Angleterre, les côtes de la mer Noire, l’Afrique du Nord et jusqu’aux Philippines, où se trouve l’entrée d’un univers mystérieux et effroyable. La terrible vérité s’impose à nos amis : les nazis et leurs alliés japonais ont conclu une alliance avec d’indescriptibles créatures aquatiques capables d’envahir n’importe quel territoire depuis la mer. S’ils y parviennent, l’Angleterre tombera, puis l’Amérique et le reste du monde libre !

Acheter Escape Quest n°11 chez Philibert


 

PROFIL DU LIVRE :

THÈME : Historique / Culturel
LANGUES : Français
COMPOSITION : 1 joueur et plus
ÂGE : Dès 12 ans
DURÉE : 180 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : /
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Débutant
COOPÉRATION : Secondaire
LINÉARITÉ : Linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Facile
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : 83%


EVALUATIONS :

LE LIVRE :

QUALITÉ PERÇUE

ACCESSOIRES
NON ÉVALUABLE

EFFET WAHOU :
NON

LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

VARIÉTÉ

L’IMMERSION :

HISTOIRE

ILLUSTRATIONS

AMBIANCE SONORE
NON ÉVALUABLE


EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • L’histoire racontée et la narration qui en découle
  • Quelques énigmes agréables
  • Des énigmes faciles

Les points négatifs :

  • Beaucoup d’énigmes utilisant la même mécanique donc redondantes
  • Des énigmes pas toujours claires

POUR QUI, POUR QUOI ?

  • Pour ceux aimant l’univers lié à la seconde guerre mondiale
  • Pour ceux aimant les récits de Lovecraft

undefinedL’AVIS DU GROOM :

Nouveau numéro d’Escape Quest, le 11ème de la série ! Pas la peine de vous rappeler qu’à chaque nouveau numéro, on retrouve un nouvel auteur et illustrateur. La particularité de ce numéro est qu’il comporte 128 pages, ce qui est un peu plus que les précédents opus. Son auteur, Samuel Tarapacki, connait bien le sujet qu’il traite ici puisqu’il est rôliste depuis un bon moment et a été l’auteur de plusieurs campagnes du jeu de rôle “L’Appel de Cthulhu”. L’univers de Lovecraft a l’air de ne plus trop avoir de secret pour lui. Il est accompagné de Yoann Bluteau pour l’écriture de celui-ci.

Leur connaissance de la thématique se ressent dans la narration de ce jeu. En effet, il s’agit là du point fort de l’ouvrage. Nous sommes entrainés en février 1942 dans un contexte de guerre contre les nazis qui développent un projet secret. Nous allons donc suivre les aventures d’un sergent et d’une scientifique à travers différentes contrées durant la guerre : Afrique, Angleterre, Philippines… pour comprendre le mystère autour de ce projet : créer des êtres aquatiques ! L’aventure est donc bourrée de rebondissements plus sombres les uns que les autres dans un contexte noir qui ravira tous les fans du mythe de Cthulhu. Les illustrations de Christophe Swal suivent très bien cet univers et nous plongent un peu plus dans l’immersion et la narration du jeu.

Au niveau des énigmes, je serais un peu plus critique sur ce point. En effet, on découvre quelques énigmes originales, notamment avec l’utilisation de l’un des objets détachables de la couverture. Pour le reste, beaucoup sont basées sur de la simple observation. De plus, on retrouve des mécaniques identiques à plusieurs reprises, ce qui est plutôt redondant. Cela sera très bien pour des joueurs débutants avec ce type d’ouvrage et de jeu vu que l’ensemble propose des énigmes peu complexes la plupart du temps. Parfois même trop simples pour les joueurs habitués qui tenteront de chercher trop compliqué (problème que j’ai rencontré à quelques reprises mais cela vient des dérives de trop jouer je pense). Enfin, quelques énigmes sont également peu explicites et l’on a vraiment besoin de l’indice pour comprendre ce que l’on cherche et la façon de résoudre l’énigme. Il en va de même pour les fragments que l’on récupère au fur et à mesure du jeu qui finalement, non pas un grand intérêt et ne serviront qu’à la toute fin pour lire une page supplémentaire si vous les récoltez tous. Dans l’ensemble, les énigmes nous ont donc moins séduites, notamment à cause de la redondance des mécaniques, même si a contrario quelques autres sont agréables à réaliser.

Pour conclure, je peux dire que j’ai adoré l’histoire racontée, l’univers m’a emporté et j’ai pris plaisir à lire l’ouvrage bien que les énigmes m’aient moins convaincu cette fois-ci. Bien entendu, cela ne sera peut-être pas le cas de tout le monde et je pense qu’elles seront plus adaptées à des joueurs débutants dans ce type de jeu.


L’ÉQUIPE :

Membres : Adrien
Temps : 179 minutes
Indices : 3
Date : 04.05.2022


LE LIVRE :

Escape Quest n°11 – Seul face aux Dieux
Editeur : Ynnis Editions Don’t Panic Games
Prix : 16.95 €
Crédit illustrations : ©Ynnis Editions ©Don’t Panic Games
Tous nos tests de la gamme Escape Quest !

Acheter Escape Quest n°11 chez Philibert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑