Le Musée – GG Escape – Paris 20ème (75)

MISSION :

Infiltrez le musée privé d’Isabelle pour continuer votre mission ! Votre objectif est simple : récupérer l’idole maudite égyptienne.

Le 2ème épisode de GG est une mission pour tout type d’espion de 10 ans à 132 ans. Cet épisode est un peu plus dense que l’épisode précédent de la jungle en terme d’énigmes. Mais n’ayez crainte, le QG est là pour vous assister en cas de besoin !


 

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME : Cambriolage
LANGUES : Français
COMPOSITION : De 2 à 6 joueurs
ÂGE : Dès 10 ans
DURÉE : 60 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : Confirmé
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Confirmé
COOPÉRATION : Nécessaire
LINÉARITÉ : Peu Linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Médian
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : 89%


EVALUATIONS :

L’ENSEIGNE :

PREMIER CONTACT

ESPACE D’ACCUEIL

DEBRIEF

EFFET WAHOU :
NON

LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

VARIÉTÉ

GAMEPLAY

L’IMMERSION :

HISTOIRE/BRIEF

DÉCORS

AMBIANCE SONORE

GAME MASTERING


EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • L’accueil
  • Les bibelots
  • La densité d’action/réflexion
  • Les niveaux de difficulté
  • L’univers de l’enseigne qui lie les salles jusque dans les énigmes
  • Le patron

Les points négatifs :

  • Il nous a manqué le petit effet wahoo

POUR QUI, POUR QUOI ?

  • Pour les rescapés de La Jungle
  • Pour ceux qui aiment le challenge

ASPECTS PRATIQUES :

  • Stationnement : Payant dans la rue
  • Accès PMR : Non
  • Collation : Oui

undefinedL’AVIS DU GROOM :

Survivants de La Jungle de GG, nous poursuivons sur notre lancée afin d’aller au bout de notre mission. Cette dernière se laissait déjà teaser dans notre précédente aventure à la lecture de certaines lettres. On adore quand une enseigne s’emploie à créer un univers transverse à toutes ses salles. Si vous n’avez pas encore joué la Jungle on vous rappelle le conseil donné à la fin de l’article lui étant consacré, il est conseillé d’y passé avant de vous attaquer au musée afin de garantir une expérience optimale avec la continuée de l’histoire et un niveau de difficulté croissant. D’ailleurs, parlons-en du niveau de difficulté. Il est aussi adaptable mais en poussant les curseurs un peu plus loin, allant de débutant à hardcore. Ce dernier niveau constitue un vrai challenger pour les plus aguerris.

Nous voici donc à pénétrer par effraction chez Isabelle. La première impression qui se dégage c’est qu’on est dans une expérience totalement opposée à la jungle au niveau du décor. Il faut l’avouer, cette dernière en jetait un max aux yeux des joueurs. Ici, nous sommes sur quelque chose de beaucoup plus sobre, mais plus subtil aussi. Alors oui, au premier abord, on n’en prend pas plein les yeux avec des lianes, des perroquets et ainsi de suite. Mais la force du musée est ailleurs, c’est une salle qui se découvre et s’analyse plus en détails grâce à tous ses bibelots. Il y en a une collection assez incroyable et de belle facture. Chaque objet peut receler un mystère, croyez-moi. Nous ne sommes habituellement pas friands de décors contemporains, mais celui-ci arrive à nous faire voyager par cette densité d’artefacts en puissance car, oui, chaque babiole peut résider un potentiel pouvoir.

Autant nous avions l’impression d’un petit manque d’énigmes dans la Jungle, autant ici, c’est à l’image de sa collection de bibelots : dense. Vous n’aurez pas de quoi vous ennuyer, il vous faudra même vous séparer si vous voulez couvrir la salle pour remplir le plus d’objectifs possible, allant de la mission de base à une quête extra dure, en passant par la récupération d’un nombre donné de reliques ou le péché mignon de “notre hôtesse”… Vous l’aurez donc compris, la fouille que vous savez être notre talon d’Achille est de nouveau très importante, mais beaucoup plus équilibrée avec la réflexion. Les manipulations sont plus en retrait et plus communes.

Le scénario est dans la continuité de celui de la Jungle, nous sommes dans le musée parce que nous avons trouvé des éléments qui nous y menaient lors de nos pérégrinations, on a même “utilisé” un objet de la précédente aventure pour accéder à ce lieu et on y retrouve une vraie continuité dans l’histoire avec un alphabet commun etc. On aurait par contre aimé qu’elle soit plus développée encore, je ne sais pas trop dire comment, mais j’ai eu l’impression de toucher du bout du doigt cet univers qui fait envie et qu’il reste encore beaucoup à découvrir. On espère sincèrement un épisode 3, en dehors du scénario pour enfants, pour assouvir notre curiosité.

GG nous a vraiment présenté deux très belles salles, quasiment inverses l’une de l’autre en termes de philosophie. On pourrait les voir comme complémentaires, de mon côté, je me plais à rêver d’une troisième aventure qui allierait le meilleur de chacune pour offrir un épilogue épique à cette lutte menée par les deux organisations secrètes. On espère tous que GG ne suivra pas la triste tendance que nous constatons dans le monde de l’escape ces derniers mois avec les nombreuses fermetures d’enseignes, alors allez jouer chez eux pour les soutenir, ils le méritent. On en profite pour saluer Vincent qui fait partie des belles rencontres que nous avons pu faire dans ce milieu et on le remercie pour son accueil, sa gentillesse et son mastering réactif sur Le Musée.

LE GROOM DONNE LA PAROLE A SAMI :

” Plutôt réussie dans l’ensemble, ce jeu est agréable à réaliser avec un scénario simple à prendre en main même si les énigmes sont assez nombreuses. Un gros point positif pour une énigme assez amusante quand on est dans le métier.”


L’ÉQUIPE :

Membres : Yo, Adrien, Samy
Temps : 53 minutes
Indices : 2
Date : 03.07.2022

 


L’ENSEIGNE :

GG Escape
Ville : Paris
Tarif : de 25 à 40 € par joueur
Crédit illustrations : ©GG Escape


Tous nos tests de cette enseigne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑