Professeur Henry – Aiz’Pace Temps – Aizenay (85)

MISSION :

Vous voilà enfermés dans le cabinet d’un étrange médecin qui a besoin de vous pour mener à bien ses expériences.
Que va-t-il advenir de vous ? Soyez attentifs, méthodiques et surtout courageux, pour espérer vous enfuir avant qu’il ne soit trop tard…


 

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME : Frisson / Médical
LANGUES : Français
COMPOSITION : De 2 à 6 joueurs
ÂGE : Dès 13 ans
DURÉE : 60 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : Intermédiaire
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Intermédiaire
COOPÉRATION : Secondaire
LINÉARITÉ : Linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Médian
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : 77%


EVALUATIONS :

L’ENSEIGNE :

PREMIER CONTACT

ESPACE D’ACCUEIL

DEBRIEF

EFFET WAHOU :
NON

LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

VARIÉTÉ

GAMEPLAY

L’IMMERSION :

HISTOIRE/BRIEF

CORS

AMBIANCE SONORE

GAME MASTERING


EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • L’entrée en matière…
  • Le mobilier
  • L’histoire racontée en fil rouge

Les points négatifs :

  • … peureux s’abstenir
  • Les décors
  • Une clef pour ouvrir un coffre contenant une clef
  • Les pastilles “ne pas toucher”

POUR QUI, POUR QUOI ?

  • Pour ceux qui aiment être malmenés
  • Pour ceux qui aiment être directement dans le cœur du jeu

ASPECTS PRATIQUES :

  • Stationnement : Gratuit sur place
  • Accès PMR : Non
  • Collation : Oui

undefined L’AVIS DU GROOM :

Suite de notre périple vendéen et direction Aizenay pour découvrir cette nouvelle enseigne qui a ouvert en novembre dernier et nous avons décidé de réaliser leurs trois salles. D’ailleurs merci à eux de nous avoir ouvert un mardi alors que l’enseigne est habituellement fermée. Et avant même de réserver, nous avons apprécié le jeu de mot de l’enseigne en lien avec la ville. D’ailleurs, ayant réservé directement par téléphone, nous ne savions même pas par quel scénario nous allions débuter, laissant les gérants gérer ce côté-là.

En arrivant sur place, nous avons vite compris que nous allions démarrer avec le professeur Henry. Et oui, ici pas de place aux amabilités d’usage puisque dès que vous allez vous pointer à l’entrée, vous serez accueillis par un personnage que l’on n’a pas envie de croiser tous les jours. Immersion avant même de rentrer dans la salle, j’adore ! Par la suite, après avoir lu les règles à respecter, nous nous voyons mettre un bandeau sur la tête et l’immersion peut réellement débuter. Et autant vous dire que l’on a été malmenés pour entrer dans la salle et je ne mâche pas mes mots, je vous préviens car il vaut mieux le savoir, j’en connais qui n’aiment pas trop ça, d’ailleurs, j’espère que la mise en scène est un peu plus douce pour les enfants de 13 ans qui ont le droit de venir jouer cette salle.

De mon côté aucun problème avec cette mise en scène, surtout qu’elle apporte sa petite surprise que je n’avais encore jamais eue et nous comprendrons vraiment pourquoi nous avons ce “petit moment” par la suite, avec la compréhension du scénario. Car oui, le scénario est en fil rouge tout au long du jeu et au fur et à mesure de notre avancée, on comprend un peu plus les tenants et aboutissants de l’histoire que nous sommes en train de vivre grâce aux documents récupérés, qu’ils soient écrits, audibles ou visionnables. Pour en revenir sur le côté “bousculé” qui peut faire peur, pas de panique, une fois ce moment passé, à part quelques accessoires de jeu et un petit jumpscare possible, le scénario n’est pas vraiment effrayant… enfin peut-être l’est-il si vous ne respectez pas bien les règles de départ mais nous ne nous sommes pas aventurés de ce côté-là !

Mais revenons en au moment où nos masques tombent pour commencer le jeu en mauvaise posture. On prend le temps d’observer rapidement les décors et on découvre du beau mobilier, ce qui sera le cas tout au long du jeu. Attention à la fragilité après le passage d’un nombre de groupes conséquent, car cela se ressent déjà dans certains cadres notamment. Pour ce qui est des décors en eux même, ils restent très sobres vu que les murs sont blancs unis. Cela n’est pas très dérangeant comme nous sommes dans une aventure contemporaine, dans un cabinet de médecin, toutefois je ne peux pas dire que ça me transporte non plus de ce point de vue, mais ça vous le savez, car ce n’est pas la première fois que je le dis dans un article. J’en attendais tout de même plus au regard de la mise en scène de départ, car l’immersion du début retombe vite finalement.

Pour ce qui est du jeu en lui-même on retrouve des énigmes plutôt classiques avec finalement peu de réflexion et manipulation à proprement parlé. La fouille est par contre bien présente, très présente, (trop présente ?) et il faudra bien tout inspecter pour trouver toutes les cachettes et vous le savez ce n’est pas notre fort et cela nous a grandement ralenti dans notre avancée. D’ailleurs, l’expression “chercher une aiguille dans une botte de foin” (que nous avons eu en indice) a pris tout son sens à un moment du jeu avec une fouille à la recherche d’un objet mesurant simplement quelques centimètres de long sur quelques millimètres de large… donc, ouvrez l’œil ! Il y a de bonnes idées notamment dans le côté audio et vidéo dans ce jeu mais cela manque de pousser le curseur un peu plus loin au niveau des énigmes pour une plus grande variété et un gameplay plus agréable encore.
Néanmoins, les indices sont donnés dans un bon timing, ce qui permet d’avoir une fluidité dans le jeu lorsque l’on commence à bloquer. Dommage que l’on retrouve un écran pour nous donner ces indices alors qu’aujourd’hui, on veille de plus en plus au côté immersif, surtout que j’imagine que cela ne serait pas un problème au regard du rôle play de départ.

Pour résumer, après une superbe entrée en matière via le mastering et la tension palpable lors de notre mise en place dans le jeu, le soufflet est redescendu, car ce niveau de tension n’a pas été maintenu durant la partie ni via les décors ni via les énigmes. Celles-ci sont d’ailleurs très classiques avec une énorme part de fouille qui plaira aux adeptes de ce type de jeu, mais qui rebutera certainement ceux voulant mettre en avant leur capacité de réflexion. Enfin, l’histoire et le fil rouge proposés sont intéressants et bien construits. On espère maintenant retrouver les différents points positifs dans nos deux prochaines salles : Jurassique et In Game.

LE GROOM DONNE LA PAROLE A FRANÇOIS :

” Une immersion au top dès l’accueil pour nous plonger dans un univers glauque et inquiétant. Une salle très axée fouille fourbe avec des décors auxquels il manque quelque chose. L’angoisse bien installée au départ disparaît au fil des minutes et j’aurais vraiment aimé que le Dr ou ses infirmières viennent un peu plus nous maintenir sous pression de temps en temps. “


L’ÉQUIPE :

Membres : François, Clara, Adrien et Guillaume
Temps : 50 minutes 29 secondes
Indices : 3
Date : 16.08.2022


L’ENSEIGNE :

Aiz’Pace Temps
Ville : Aizenay
Tarif : 20 à 37,5 € par joueur

Crédit illustrations : ©aiz’pace temps

Tous nos tests d’Aiz’Pace Temps

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑