Jurassique – Aiz’Pace Temps – Aizenay (85)

MISSION :

Le résultat de longues années de recherches dépend de vous et de votre bravoure.
Entrez dans le centre de recherches de JH et ramenez-lui son précieux bien !


 

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME : Aventure
LANGUES : Français
COMPOSITION : De 3 à 6 joueurs
ÂGE : Dès 10 ans
DURÉE : 60 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : Intermédiaire
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Intermédiaire
COOPÉRATION : Nécessaire
LINÉARITÉ : Moyennement Linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Médian
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : 72%


EVALUATIONS :

L’ENSEIGNE :

PREMIER CONTACT

ESPACE D’ACCUEIL

DEBRIEF

EFFET WAHOU :
NON

LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

VARIÉTÉ

GAMEPLAY

L’IMMERSION :

HISTOIRE/BRIEF

CORS

AMBIANCE SONORE

GAME MASTERING


EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • Le roleplay du briefing
  • Deux beaux “objets”
  • Une manipulation sympa

Les points négatifs :

  • Les décors
  • De la fouille vicieuse

POUR QUI, POUR QUOI ?

  • Pour ceux qui aiment les dinosaures

ASPECTS PRATIQUES :

  • Stationnement : Gratuit sur place
  • Accès PMR : Oui
  • Collation : Oui

undefined L’AVIS DU GROOM :

Suite à la salle Professeur Henry, on enchaine avec la salle Jurassique. Forcément qu’en voyant ce titre, on pense directement à l’univers de Jurassic Park et nous avons tout plein d’attentes envers ce thème. Nous incarnons un commando envoyé pour récupérer des recherches scientifiques dans un laboratoire. Il faut l’avouer, dès le début, le choix de ce thème est ambitieux, comme beaucoup de salles liées à des œuvres connues, qui plus est avec un univers fantastique impliquant bon nombre d’effets spéciaux. On est donc impatient de découvrir cette salle.

Notre supérieur nous accueille avant de rentrer dans la salle et nous brief sur notre mission qui a l’air périlleuse vue l’hostilité qui règne autour de ce qui nous attend. Encore une fois, le roleplay de notre game master est top, bien dans son personnage. Dommage de ne pas utiliser cette force par la suite, que nous ne soyons pas en liaison radio pour communiquer avec lui, ce qui pourrait induire du roleplay des joueurs qui le souhaiteraient et permettrait de nous donner des indices plutôt que par les écrans que l’on trouve de moins en moins dans les salles…

Mais revenons à nos premiers pas, on découvre un bureau assez classique avec quelques étagères et une armoire et, comme dans notre salle précédente, des murs blancs. On se dit que derrière cette porte qui nous bloque la suite, on va découvrir la jungle, un extérieur, mais non, on restera dans un laboratoire et la suite de l’aventure ne nous apportera pas ce que l’on recherche, quelques petits meubles, toujours des murs blancs même si un effort a voulu être fait dans le dernier espace, mais qui là aussi tombe à l’eau au regard du matériau utilisé. Nous sommes donc face à une grosse déception en terme d’immersion et de décors. J’ai beau souvent dire que je ne suis pas à la recherche d’une salle époustouflante dans des plus petites villes, mais il faut tout de même un minimum d’immersion aujourd’hui surtout quand on s’attaque à du fantastique. Alors oui, il y a bien deux objets assez grands qui font un petit effet, mais cela ne peut pas servir à compenser tout le reste, surtout que pour l’un d’eux, j’aurais bien vu une autre marque que celle présentée mais je n’en dis pas plus à part que je ne me suis pas vraiment senti dans l’univers proposé par le titre. Ce n’est pas la première fois qu’on le dit, mais pour proposer une salle fantastique, il faut le budget et là ce n’est pas le cas. Notre gérante nous avouera par la suite qu’il y a un manque de ce côté-là, ce que je peux comprendre totalement, mais alors pourquoi proposer trois salles directement et non deux dans un premier temps avec pour chacune une meilleure qualité d’immersion, ainsi que réduire le coût des écrans grâce au talkie qui ferait très bien l’affaire. C’est dommage de gâcher ce potentiel, je trouve. Néanmoins, pour en revenir à la salle, il faut reconnaitre que l’on découvre plusieurs références aux films tout au long du jeu jusqu’à des petits détails, ce qui est agréable.

Au niveau des énigmes, cela n’est pas non plus transcendant. On retrouve pas mal de fouille, parfois vicieuse, au point où l’on se dit que ce n’est pas vraiment cohérent car certains objets n’ont pas lieux d’être à cette place dans la réalité. C’est en ça que la difficulté de cette salle augmente, car les moments de réflexion ne sont pas trop complexes et plutôt classiques même si la manipulation sur une des machines est sympathique à réaliser. D’ailleurs dans la première partie du jeu, on retrouve pas mal de cadenas à ouvrir mais qui suivent tous la même méthode, ce qui est un peu redondant et manque de variété pour lancer le jeu. On a l’impression d’ouvrir du cadenas pour ouvrir du cadenas et le tout manque parfois de cohérence en réalisant des énigmes pour des énigmes et on s’y perd. Il en va de même pour la “pêche” à réaliser où l’on m’a interdit d’utiliser une méthode car ce n’était “pas la bonne”.

Vous l’avez compris, j’ai été déçu sur bien des points. Alors qu’encore une fois, il y a certaines bonnes idées, notamment avec des objets et machines qui sont de petits détails qui n’arrivent finalement pas à ressortir du fait d’une ambiance globale trop banal. Je suis d’ailleurs désolé d’écrire cela pour une enseigne qui a ouvert il y a peu, mais je crois aussi qu’il ne faut pas se voiler la face et qu’aujourd’hui, on ne peut plus proposer des salles comme il y a quelques années. J’espère que des évolutions vont être apportées par la suite à cette salle pour la rendre plus agréable et coller un peu plus au thème proposé.

LE GROOM DONNE LA PAROLE A FRANÇOIS :

” Un thème qui m’attirait énormément et hélas, j’ai été très déçu des décors. Les gommettes pour nous signifier qu’il ne faut pas toucher, les objets en plastique et l’exploration de bureaux ne m’ont pas transporté dans un univers qui fait rêver, mais présente justement de gros risques tant il est complexe à réaliser. Il y a des machines sympas et des détails bien pensés, mais qui disparaissent au milieu de salles trop ternes dans leur globalité. “


L’ÉQUIPE :

Membres : François, Adrien, Clara et Guillaume
Temps : 50 minutes 43 secondes
Indices : 3
Date : 16.08.2022


L’ENSEIGNE :

Aiz’Pace Temps
Ville : Aizenay
Tarif : 20 à 37,5 € par joueur
Crédit illustrations : ©aiz’pace temps
Tous nos tests d’Aiz’Pace Temps

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑