Retour des Indes – Orient Escape – Lorient (56)

MISSION :

De retour d’un voyage qui l’a mené jusqu’aux rivages des Indes, le Saint-Louis revient dans le port de Lorient après une escale sur l’Île Bourbon. Lors de cette escale, le Capitaine a fait une découverte qui pourrait assurer sa fortune.
Afin de ne pas attirer les convoitises, il garde son secret bien dissimulé dans sa cabine.
Le sort lui joue cependant un mauvais tour, puisqu’il se fait arrêter par les autorités sous un prétexte fallacieux.
Votre mission sera de l’aider à révéler sa précieuse cargaison, mais faites vite, le temps joue contre vous !


 

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME : Historique / Culturel
LANGUES : Français
COMPOSITION : De 2 à 5 joueurs
ÂGE : Dès 7 ans
DURÉE : 60 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : Intermédiaire
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Intermédiaire
COOPÉRATION : Secondaire
LINÉARITÉ : Moyennement Linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Facile
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : 82%


EVALUATIONS :

L’ENSEIGNE :

PREMIER CONTACT

ESPACE D’ACCUEIL

DEBRIEF

EFFET WAHOU :
NON

LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

VARIÉTÉ

GAMEPLAY

L’IMMERSION :

HISTOIRE/BRIEF

CORS

AMBIANCE SONORE

GAME MASTERING


EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • La mission secondaire
  • Certains mécanismes
  • L’énigme de la pyramide
  • Le jeu lié à l’histoire de la ville

Les points négatifs :

  • Beaucoup d’éléments de fouille/observation
  • Un élément de fouille ultra-fourbe

POUR QUI, POUR QUOI ?

  • Pour ceux qui ont le pied marin
  • Pour les joueurs qui débutent

ASPECTS PRATIQUES :

  • Stationnement : Gratuit dans la rue
  • Accès PMR : Oui
  • Collation : Non

undefined L’AVIS DU GROOM :

Nous voici de retour sur Lorient et plus précisément à l’Orient Escape. Je vous l’avoue, je ne reviens pas de base avec une bonne impression due à ma première venue il y a quelques années. La salle l’atelier de l’ingénieur ne m’avait pas totalement convaincu et la salle “Retour des Indes” était déjà présente. J’espère donc ne pas être déçu lors de ce nouveau passage surtout que j’emmène des amis qui n’ont fait, pour l’un, qu’un escape et, pour l’autre, aucun (hormis celui insolite des voiles océane de 45 min trois jours plus tôt sur un bateau) donc deux quasi débutants.

Nous arrivons donc, sommes bien accueillis par notre Game Mistress du jour qui commence par nous redonner les règles d’usage avant de nous envoyer dans la salle récupérer un mystérieux colis. L’escape commence d’une bien belle manière car le lieu où nous nous situons est un ancien coffre-fort. Même si cette porte n’a rien à voir avec le scénario, je trouve vraiment très sympathique l’ouverture de celle-ci qui fait aux alentours de 400kg : belle idée que de l’avoir gardée.

Mais revenons au jeu. Nous entrons dans un navire en bois, dans le bureau du capitaine. Le décor est assez classique, tout en bois avec vue sur l’extérieur qui permet de donner cette impression d’être sur l’eau… Le mobilier est classique lui aussi avec une armoire, un bureau et quelques bibelots communs à ce type de scénario. Rien de bien innovant, mais rappelons que cette salle a déjà quelques années et, comme on le dit régulièrement, “ça fait le taff”.

Surtout lorsque l’on découvre des pièces et objets d’époque prêtés par un musée car nous ne sommes pas en 2022 dans ce scénario, mais au XVIIIᵉ siècle. D’ailleurs tout au long du scénario, on retrouve une certaine cohérence dans les énigmes avec la fondation de Lorient, mais aussi l’utilisation d’éléments de jeu en lien avec l’époque, ce qui est agréable car ne provoquant aucun anachronisme. D’ailleurs, cette histoire, comme les autres de l’enseigne, se rattache au lieu même d’implantation, c’est-à-dire la ville de Lorient, et donc propose des scénarios d’époque pour lesquels le site internet vous brossera généreusement le contexte historique, ce que l’on aime chez les Grooms.

Venons-en aux énigmes. Dans ce jeu, vous les découvrirez s’enchainant les unes après les autres avec une forte linéarité, chaque objet découvert mène à l’énigme suivante et il n’y a pas trop de suspens sur ce point ce qui n’enlève pas que le gameplay soit agréable. En effet, en plus de votre mission principale, vous aurez une quête secondaire facultative. Celle-ci est basée uniquement sur l’observation et nous a donné un peu de fil à retordre car, vous le savez, la fouille n’est pas mon fort et parfois même les éléments les plus visibles ne nous sont même pas apparus. Nous avons quand même pu finaliser ce challenge par déduction sur la fin (et fort heureusement au regard de ce qu’apporte sa résolution).

Mais pour ce qui est du jeu principal, vous allez devoir faire appel à certains de vos sens, la vue bien entendu, car la fouille est aussi très présente, mais aussi d’autres sens, toutefois je ne vous dis pas lesquels. Vous aurez aussi quelques manipulations de type mécanique à réaliser, ce qui se prête bien au scénario. Certaines énigmes sont assez classiques, d’autre plus originales comme celle demandant l’utilisation d’une pyramide (je ne dis pas comment ou quoi) mais que j’ai fortement apprécié malgré une certaine “simplicité”. Il y a d’ailleurs un certain “piège” de l’inconscient collectif à éviter ainsi qu’un élément de fouille assez fourbe mais qui, si vous ne dégotez pas cet élément, n’est pas dommageable pour votre aventure car déductible. Bref, il y en a pour tous les goûts dans cette épopée maritime.

Nous sortons de ce jeu sans briller, en raison de la fouille vraiment importante qui n’est pas le fort de l’équipe. Le jeu est tout de même plaisant à réaliser car il a le mérite de proposer des choses originales dans une thématique liée à la ville. Mes partenaires débutants ont fortement apprécié cette expérience et, de mon côté, je n’ai pas non plus été déçu par cette salle qui est agréable à jouer. Elle conviendra surement plus à des joueurs débutants du fait de la grande quantité de fouille et du côté linéaire. Cette aventure m’a donné envie de revenir tester leur dernière création, “La Traversée” nous emmenant directement en 1940, car je me dis que l’enseigne a dû bien évoluer avec ce dernier jeu ainsi que pour le prochain déjà en préparation…

LE GROOM DONNE LA PAROLE A MATHILDE :

“J’ai passé un très bon moment. Scénario réaliste avec un décor immersif. J’ai apprécié les énigmes variées avec beaucoup de fouille et de manipulation. Très bon accueil, la game master a pris le temps de nous faire un débriefing à la fin du jeu pour revenir étape par étape sur les différentes énigmes et sur les difficultés rencontrées. Très bonne salle pour débuter ou initier des amis 😉


L’ÉQUIPE :

Membres : Adrien, Guillaume et Mathilde
Temps : 59 minutes 52 secondes
Indices : 4
Date : 25.08.2022


L’ENSEIGNE :

Orient Escape
Ville : Lorient
Tarif : De 70€ à 2 joueurs, à 85 ou 95€ de 3 à 5 joueurs
Crédit illustrations : ©orient escape
Tous nos tests dans cette enseigne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑