La forêt – Black Gargoyle – Chevry-Cossigny (77)

MISSION :

Vous êtes envoyés cette nuit dans cette forêt, afin d’aider les services de police dans une enquête qui piétine. Tous les 77 ans depuis plusieurs siècles, un groupe de personne disparaît dans cette forêt. Une seule victime est à chaque fois retrouvée, pendue à un arbre quelques jours plus tard. De nouvelles disparitions inquiétantes viennent d’être signalées, vos compétences de médiums ont donc été requises par l’inspecteur Neveux pour trouver des pistes, avant qu’il ne soit trop tard. Équipés de votre étrange matériel, partez à la recherche de réponses. Utilisez votre don pour voir ce que vous seuls pouvez voir. Mais dans cette lutte contre le mal, prenez garde à vous, car votre lien avec les ténèbres pourrait vous mettre en grand danger.


 

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME : Enquête/Frisson
LANGUES : Français
COMPOSITION : De 5 à 10 joueurs
ÂGE : Dès 14 ans
DURÉE : 120 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : /
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Débutant
COOPÉRATION : Nécessaire
LINÉARITÉ : Moyennement linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Médian
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : 99%


EVALUATIONS :

L’ENSEIGNE :

PREMIER CONTACT

ESPACE D’ACCUEIL
NON ÉVALUABLE

DEBRIEF

EFFET WAHOU :
OUI

LES ACTIONS :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

VARIÉTÉ

GAMEPLAY

L’IMMERSION :

HISTOIRE/BRIEF

DÉCORS

AMBIANCE SONORE
NON ÉVALUABLE

GAME MASTERING


EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • Le lieu, la nuit, avec juste ce qu’il faut de pluie
  • L’ambiance
  • Les comédiens
  • Le dosage de la peur
  • Il faut un peu donner de sa personne

Les points négatifs :

  • La lecture des vidéos sur la tablette peut être améliorée avec un mode plein écran au lancement

POUR QUI, POUR QUOI ?

  • Pour les fans de Blair Witch ou de Conjuring
  • Pour ceux qui ont habituellement peur des expériences horrifiques

ASPECTS PRATIQUES :

  • Stationnement : Gratuit sur place
  • Accès PMR : Non
  • Collation : Forfait possible

undefined L’AVIS DU GROOM :

Parfois, pour varier les plaisirs, on aime s’aventurer hors des escapes dans la forme habituelle qu’on leur connait pour se frotter à des propositions plus théâtrales. C’est ce qui nous amène dans la forêt de Chevry-Cossigny, en Seine-et-Marne, pour apporter notre aide à la société Black Gargoyle ainsi qu’à la police. Notre mission ? Retrouver 4 streamers spécialistes du paranormal s’étant volatilisés dans la nature. Pour ce faire, les potes d’échappements, les glandus, The Escapers et les grooms ont envoyé leurs meilleurs médiums.

La mise en situation démarre très rapidement et sans qu’aucune intervention humaine ne soit nécessaire, le lieu isolé et la nuit tombante suffisent à faire planer une atmosphère surnaturelle. Nous partons alors à la rencontre de notre contact sur place, Moon, qui nous dresse rapidement le contexte avant de nous guider vers le centre de commandement des forces de police, installé pour l’occasion sous une tente. L’ambiance, déjà palpable est d’ailleurs rapidement renforcée par la météo, la pluie s’invitant dans notre aventure.

Ces conditions exceptionnelles ne seraient rien sans un scénario de qualité et des comédiens de talent pour le faire vivre. Heureusement pour nous, les étoiles sont alignées et tous ces paramètres sont réunis. Rendons d’abord hommage aux acteurs dont la performance habitée nous place aux premières loges de ce film d’horreur, mais pas que. Dans cet environnement ouvert et semé d’obstacles que constitue la forêt plongée dans l’obscurité, ils sont les garants de notre sécurité. Nos maitres de jeu ont aussi un effet que je n’avais pas anticipé en apportant une certaine dose d’apaisement dans l’aventure alors qu’habituellement ce rôle consiste plutôt à amplifier les peurs dans ce genre d’expérience, c’est une approche originale et utile.

En effet, leur présence, leurs consignes et les objets qu’ils nous fournissent permettent de vivre l’aventure dans une relative sérénité et, de ce fait, d’avoir notre intellect totalement réceptif au récit que l’on nous conte. On nous distille, au fil de l’aventure, les différents éléments de l’intrigue, les rebondissements et les actions à réaliser. Lorsque le facteur peur est poussé au maximum le joueur a souvent tendance à se replier sur lui-même et ne plus être en capacité de traiter les informations, faisant passer l’histoire au second plan. Ici, nous avons, a contrario, pu profiter de chaque détail grâce à cette régulation intelligente de nos émotions, allant de l’empathie à la frayeur. Pour preuve, deux des membres de notre groupe, étant plutôt sensibles à ce type de thématique, ont finalement pris beaucoup de plaisir dans cette enquête. Il est assez paradoxal de se dire que l’on a vécu une véritable expérience horrifique dans des conditions aussi favorables, et c’est pour nous l’originalité et la réussite de cette création.

Je ne rentrerai, par contre, aucunement dans le détail du gameplay ou le récit détaillé de notre aventure pour vous laisser le plaisir de cette découverte, même si vous vous doutez que spiritisme et exorcisme seront au programme. Ce que je peux vous dire, par contre, c’est qu’il s’agit d’un scénario dans lequel vous pouvez vous éclater si vous adorez le rôle play et, de façon plus générale, c’est une aventure comme nulle autre pareille à vivre en termes de contexte. Des missions remplacent les énigmes, faisant appel à une autre manière de jouer, demandant une certaine implication physique, et des points d’étape réguliers sont réalisés pour que le groupe avance dans un même rythme et partage ses informations. Il s’agit avant tout d’une aventure humaine tellement ancrée dans la réalité qu’on en oublie que c’est un jeu. Ce qui est également un indicateur de réussite, c’est que nous n’avons clairement pas vu passer les deux heures d’enquête et que nous n’avons ressenti aucune baisse de régime malgré cette durée.

Pour sa première réalisation, Black Gargoyle nous livre une expérience immersive innovante qui, plutôt que de chercher la surenchère dans la terreur, prend le parti de canaliser celle-ci via un casting 5 étoiles, distillant la peur avec intelligence, pour que les joueurs restent pleinement conscients de chaque scène de ce film d’horreur vécu de l’intérieur. On ne peut que vous la recommander et on remercie encore une fois Charlotte et son équipe de comédiens pour ce super moment et les riches échanges qui ont suivi. Il y a tellement à dire que j’en ai peut-être oublié une bonne partie, d’autant plus que nous avons vécu à certains moments des évènements disparates selon nos objectifs, du coup je vous invite à compléter cet avis en allant lire les articles des glandus et des potes d’échappement livrant leur propre vision de cette soirée.

LE GROOM DONNE LA PAROLE A SÉBASTIEN :

La Forêt est une expérience de théâtre immersive qui vaut la peine d’être vécue. Le teaser vidéo et le site laissaient penser à un jeu d’horreur et j’appréhendais un peu, mais au final, j’ai trouvé que ça se faisait plutôt bien. Les comédiens sont à fond dans leur rôle, franchement chapeau ! Et si vous venez, jouez role play à fond avec eux pour en profiter au mieux.


L’ÉQUIPE :

Membres : Sébastien, Yo, Olivier, Laurent, Arnaud, Frédéric et un casting de dingues
Temps : à peu près 120 minutes
Indices : /
Date : 13.09.2022

 


L’ENSEIGNE :

Black Gargoyle
Ville : Chevry-Cossigny
Tarif : de 47 à 72 € par joueur
Crédit illustrations : ©Black Gargoyle
Tous nos tests dans cette enseigne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑