Prison Room – Locked Up – Carré Sénart Lieusaint (77)

MISSION :

Pensez-vous pouvoir vous échapper d’une vraie cellule de prison ? Vous aurez une seule et unique chance de vous évader avant que les gardiens vous surprennent. Mais attention, cette évasion exige de la perspicacité et un vrai travail d’équipe Pourrez-vous relever le défi et retrouver votre liberté ?


 

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME : Evasion
LANGUES : Français
COMPOSITION : De 2 à 6 joueurs
ÂGE : Dès 8 ans
DURÉE : 60 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : Intermédiaire
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Intermédiaire
COOPÉRATION : Secondaire
LINÉARITÉ : Moyennement linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Médian
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : 72%


EVALUATIONS :

L’ENSEIGNE :

PREMIER CONTACT

ESPACE D’ACCUEIL

DEBRIEF

EFFET WAHOU :
NON

LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

VARIÉTÉ

GAMEPLAY

L’IMMERSION :

HISTOIRE/BRIEF

CORS

AMBIANCE SONORE

GAME MASTERING


EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • Des énigmes variées
  • Bien pour débuter

Les points négatifs :

  • Un défaut de game design lié à deux énigmes
  • Des énigmes classiques
  • Une salle de première génération
  • Une immersion peu vivante dans le brief du GM

POUR QUI, POUR QUOI ?

  • Pour ceux qui veulent débuter dans l’escape
  • Pour ceux qui veulent se la jouer Mickael Scofield

ASPECTS PRATIQUES :

  • Stationnement : Gratuit sur place
  • Accès PMR : Oui
  • Collation : Non

undefinedL’AVIS DU GROOM :

Nous voici de retour chez Locked Up. Nous nous rappelons bien de notre dernière venue pour faire Alien et Magie Noire puisque ce furent nos dernières salles avant le second confinement. Nous sommes donc de retour pour leur plus anciennes salles : Prison Room et Mafia Room… oui oui dans ce sens-là même s’il est vrai que dans la réalité il aurait mieux fallu les jouer dans l’autre sens pour garder une “certaine continuité”. Mais je vous rassure les deux aventures sont indépendantes.

Nous commençons donc par la prison. Notre briefing se fait à l’intérieur de la salle, si vous nous lisez régulièrement vous savez déjà que l’on n’aime pas vraiment ça du fait que pendant ce temps off on a envie de regarder partout et déjà jouer. On fait donc l’effort de rester focus sur le brief de notre Game Mistress. On se rend très vite compte que notre histoire est racontée au mot prêt, comme une poésie que l’on doit apprendre et réciter au collège ce qui ne nous met pas dans le bain car le récit est expédié et peu vivant.

Néanmoins, une fois le jeu commencé, on oublie vite ce point et on entame nos recherches. Le précédent détenu nous a laissé des indices pour nous évader car lui a réussi… à nous de faire de même. Pour l’anecdote, les précédents joueurs détenus avaient même laissé leur post-it pour prendre des notes dans la salle, ou du moins les gardes n’ont pas bien nettoyé la salle… Nous avons vite compris que cela ne faisait pas partie du jeu et n’y avons pas prêté attention pour ne pas nous gâcher le plaisir vu qu’il y avait des infos supplémentaires, voire des solutions dessus. Mais tout de même, heureusement que l’on est joueurs !

La salle est on ne peut plus classique sur bien des points. En même temps, on le rappelle tout de suite, il s’agit d’une salle de première génération avec des décors simples et à base de cadenas. On retrouve ce qui fait une prison comme on peut l’imaginer : des barreaux, des lits superposés, un placard, un lavabo et des toilettes (bon, vous avez compris ce que vous allez y faire). La salle est un peu vieillissante mais cela ne pose pas de problème ici car on n’attend pas non plus une salle magnifique au regard du thème.

Au niveau des énigmes on se retrouve encore une fois sur du classique avec, pour majorité, de la réflexion ainsi que de la fouille mais peu de manipulations. Les énigmes sont variées mais pas toutes contextualisées et en même temps notre prédécesseur à fait au mieux pour nous laisser ces indices pour nous en sortir. On note tout de même un défaut de game design sur deux éléments se retrouvant proches spatialement ce qui nous a induit en erreur au regard des informations en notre possession sans comprendre pourquoi nous bloquions. Il y a quelques bonnes idées simples et efficaces qui conviendront à un public novice bien que beaucoup d’énigmes soient parallélisables. Elles ne sont pas contre pas nombreuses donc la partie est plutôt courte à réaliser en termes de durée..

Aujourd’hui, cette salle est plus à destination de joueurs voulant découvrir l’escape ou tout simplement un premier thème de prison. Les amateurs d’énigmes seront plutôt ravis par ce qu’on peut découvrir mais il est vrai que pour les fanas d’immersion cette proposition ne vous conviendras pas. On ne doute pas que pour une première génération cette salle faisait le taff et qu’il faut maintenant penser à la renouveler pour s’adapter à l’évolution du marché qui s’est opérée depuis quelques années.

LE GROOM DONNE LA PAROLE À GUILLAUME :

“C’est une ultra-classique évasion de prison de première génération avec son scénario quasi-inexistant, ses cadenas, ses barreaux, ses lits gigogne, ses chiottes où il faut inévitablement enfoncer sa main dans la cuvette… L’avantage des prisons, c’est qu’on ne s’attend pas à ce que ce soit luxueux ou reluisant, donc les décors vieillissent plutôt bien même quand la salle est ancienne. Ici on démarre tous dans la même grande cellule, c’est plus convivial. Tout le monde n’a pas le même degré de mobilité à la base et les moins entravés devront d’abord aider les autres à retrouver leur liberté. Cet air de déjà-vu n’enlève rien à l’intérêt de la salle, qui propose son lot de bonnes énigmes qui peuvent être parallélisées. J’ai trouvé les énigmes plutôt difficiles individuellement. D’autant que – est-ce un défaut de conception ou quelque chose de voulu – un document indique quelque chose de caché relativement à une énigme à un endroit de la cellule. Sauf qu’il y a aussi un autre élément utile à une autre énigme situé à peu près au même endroit et qu’il est facile de croire qu’on a trouvé l’un quand on a trouvé l’autre et de se mélanger totalement les pinceaux. Néanmoins, la salle est plutôt courte, et la faible densité de contenu compense amplement sa difficulté. Cette salle est à recommander aux amateurs d’énigmes, ou à ceux qui n’ont encore jamais joué de prison et souhaitent découvrir ce thème récurrent des escapes.”


L’ÉQUIPE :

Membres : Guillaume, Yo, Sorithy et Adrien
Temps : 37’30”
Indices : 2
Date : 27.12.2021

 


L’ENSEIGNE :


Locked Up
Ville : Lieusaint
Tarif : de 18 à 45 € par joueur
Crédit illustrations : ©locked up
Tous nos tests de cette enseigne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑