Mission SpaceLock – Virtuoz Escape – Mérignac / Bordeaux (33)

MISSION :

“ L’agence Oriane Group recrute un nouvel équipage pour une mission d’exploration de la planète X.
Votre mission : atteindre cette nouvelle planète à bord du vaisseau Spacelock et découvrir son potentiel habitable. Préparez-vous pour un voyage aux confins de l’univers … ”


 

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME : Science Fiction / Fantastique
LANGUES : Français
COMPOSITION : De 3 à 6 joueurs
ÂGE : Dès 12 ans
DURÉE : 60 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : /
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Intermédiaire
COOPÉRATION : Nécessaire
LINÉARITÉ : Moyennement linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Médian
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : 78%


EVALUATIONS :

L’ENSEIGNE :

PREMIER CONTACT

ESPACE D’ACCUEIL

DEBRIEF

EFFET WAHOU :
NON

LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

VARIÉTÉ

GAMEPLAY

L’IMMERSION :

HISTOIRE/BRIEF

DÉCORS

AMBIANCE SONORE

GAME MASTERING


EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • Le briefing
  • Des bonnes idées
  • L’analyse des métaux
  • L’objet à manipuler au mur

Les points négatifs :

  • La molécule
  • Quelques éléments de décors abimés
  • On attendait des effets visuels sur la fin

POUR QUI, POUR QUOI ?

  • Pour ceux voulant se retrouver à la place de T. Pesquet
  • Pour ceux désirant découvrir cette planète X

ASPECTS PRATIQUES :

  • Stationnement : Parking gratuit sur place
  • Accès PMR : Non
  • Collation : Oui

undefinedL’AVIS DU GROOM :

Nous voici rendu chez Virtuoz, du côté de Mérignac, qui, à la base, est une enseigne proposant de la réalité virtuelle, mais qui propose aussi deux salles d’escape : la mission Spacelock et le Loup-garou du Huddersfield. Notre Game master nous accueille et, après nous avoir brièvement rappelé les règles d’usage, nous embarque à bord d’une navette pour découvrir la planète X. Bien arnachés dans ce module, celui-ci commence à décoller et nous sentons bien les vibrations monter, mais tout ne se passe pas comme prévu et le système se retrouve piraté. C’est alors que l’IA du vaisseau nous briefe sur notre mission : non pas partir à la découverte de la planète X, mais réinitialiser l’ordinateur nous permettant de ne pas nous crasher.

Tout au long de l’aventure, on découvre des décors plutôt inégaux. La navette est simple avec quelques écrans qui permettent de s’immerger dans le jeu via l’IA (qui donnent aussi les indices) est les vidéos qui s’affichent. Par la suite, on découvre une sorte de laboratoire blanc avec de très beaux éléments à certains moments et d’autres qui font un peu plus bon marché, notamment les armoires électriques présentes qui ne font pas assez navette spatiale à notre goût et qui semblent assez fragiles lorsqu’on les manipule (on n’a d’ailleurs pas vraiment osé y toucher). Il en va de même pour le gros élément final déjà abimé par le temps et les équipes passés. On aurait d’ailleurs aimé y retrouver des écrans pour une immersion encore plus poussée dans ces ultimes actions qui aurait pu créer un effet wahou et nous mettre un peu plus de pression. Néanmoins, on retrouve aussi des éléments à analyser, des plantes et quelques éléments mis en avant dans cette salle qui font que le tout forme un ensemble correct au niveau des décors.

Au niveau des énigmes on retrouve la sempiternelle fouille pour laquelle nous n’avons pas encore été des plus efficace mais celle-ci n’est pas trop présente. Pour le reste, de manière non linéaire, vous aurez quelques manipulations à effectuer via une console pour laquelle il faudra bien communiquer si vous souhaitez être efficace ainsi que regrouper, trier et recouper des informations pour activer un mécanisme qui nous a vraiment plu dans sa conception et qui, finalement, est le centre du jeu. La majorité des énigmes est d’ailleurs à visée scientifique avec de l’analyse de métaux, de l’astronomie, des mathématiques et des jeux de logique entre autres. Le mécanisme central dans lequel on rentre les données trouvées nous a d’ailleurs rappelé le jeu de société “A la recherche de la planète X” que nous vous conseillons fortement si vous êtes adeptes des jeux de déduction comme “cryptide” ou le célèbre “mastermind” mais en bien plus poussé et interactif. Bref, je m’égare ! Enfin, qui dit vaisseau spatial dit, souvent, énigme procédurale… ici, le jeu ne déroge pas à cette règle, mais rassurez-vous, rien de bien compliqué à partir du moment où la communication est en place et que vous savez lire. Pour en finir avec les énigmes, je suis obligé tout de même de dire que l’une d’entre elle nous a paru complètement capillotractée et que je ne sais pas d’où Yo a pu sortir cette (contre) logique nous permettant de nous en sortir…

Nous sortons donc de cette salle sans forcément trop de difficulté. Le sentiment que l’on a en sortant est tout de même que cette salle est de bonne facture dans son ensemble, même si l’on découvre par-ci par-là certains défauts qui nous font redire encore une fois que créer une salle science-fiction est généralement assez complexe pour nous immerger convenablement dans cet univers. On conclut aussi avec un côté plus personnel, indépendamment de la salle, mais à force de réaliser des aventures spatiales nous nous apercevons que nous ne sommes par les plus grands fans des énigmes procédurales (encore une fois, il ne s’agit que de nous pour ce constat) et que nous n’avons toujours pas vu une salle vaisseau spatial futuriste avec des écrans régissant toute la salle.

LE GROOM DONNE LA PAROLE A LOIC :

“Un petit tour dans l’espace ? Attachez vos ceintures, c’est parti ! Même si les décors ne sont pas aussi “waouw” que je l’espère (comme à chaque fois que je vais dans l’espace… difficile de coller à l’image que je me fais d’un vaisseau spatial !), j’ai vraiment apprécié les énigmes cohérentes par rapport à la thématique de la salle. Difficulté variée et le rythme était bon. Bref, une salle qui fait le job pour passer un bon moment.”


L’ÉQUIPE :

Membres : Yo, Loïc, Adrien, Emmanuel et Guillaume
Temps : 51 minutes 20 secondes
Indices : 2
Date : 11.06.2022

 


L’ENSEIGNE :

Virtuoz Escape
Ville : Bordeaux / Mérignac
Tarif : de 20 à 27 € par joueur
Crédit illustrations : ©Virtuoz Escape
Tous nos tests de Virtuoz Escape

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑