Les derniers Templiers – Le Donjon – Paris 11ème

MISSION :

En 1314, Jacques de Molay, dernier grand maître de l’ordre du temple, périt sur le bûcher. Avec lui s’éteint le mythique ordre des Templiers… Aujourd’hui, dans un repaire mêlant vestiges médiévaux et rénovations successives, il se dit qu’un trésor est toujours gardé. L’ordre est menacé de disparition et cherche de nouveaux membres pour poursuivre son noble objectif. Vous avez la chance de pouvoir prouver votre valeur et intégrer leurs rangs… Allez-vous la saisir ?


 

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME : Historique / Culturel
LANGUES : Français
COMPOSITION : De 2 à 6 joueurs
ÂGE : Dès 12 ans
DURÉE : 60 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : /
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Débutant
COOPÉRATION : Indispensable
LINÉARITÉ : Linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Facile
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : 93%


EVALUATIONS :

L’ENSEIGNE :

PREMIER CONTACT

ESPACE D’ACCUEIL
NON ÉVALUABLE

DEBRIEF

EFFET WAHOU :
PLUSIEURS

LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

VARIÉTÉ

GAMEPLAY

L’IMMERSION :

HISTOIRE/BRIEF

CORS

AMBIANCE SONORE

GAME MASTERING


EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • L’ambiance générale
  • Les décors
  • L’immersion dans son ensemble
  • L’humour
  • Les choix

Les points négatifs :

  • On aimerait que ça dure encore plus longtemps

POUR QUI, POUR QUOI ?

  • Pour ceux aimant les histoires de trésor
  • Pour ceux aimant le côté historique dans un jeu

ASPECTS PRATIQUES :

  • Stationnement : Payant dans la rue
  • Accès PMR : Non
  • Collation : Non

undefinedL’AVIS DU GROOM :

Nous sommes de retour au Donjon pour découvrir leur seconde salle après avoir vraiment apprécié leur premier scénario, l’Immortel. Comme on connait les lieux, on comprend vite que notre point de rendez-vous extérieur se situe à proximité de notre aire de jeu. On aime toujours cette originalité que de commencer dehors, ce qui est plutôt atypique. Effectivement, ici pas de hall d’accueil. Le majordome, qui est le même que lors de notre précédente mission, vient nous accueillir et nous compter l’histoire des Templiers. Chez les grooms, on vous l’a déjà dit, on est très friands des escapes qui nous apprennent quelque chose donc ce petit retour sur l’Histoire nous convient très bien.
Une fois à l’intérieur de ce lieu tenu secret (car rien ne peut vous indiquer que vous êtes au bon endroit à part notre majordome) notre aventure “spirituelle” pour faire partie de l’ordre peut commencer.

Dès notre entrée dans les lieux, on reconnait tout de suite le souci du détail de l’enseigne : rien n’est laissé au hasard pour que votre immersion soit totale avant même de pénétrer dans la salle en elle-même. D’ailleurs l’immersion est au top quelque soit les espaces que l’on traverse, tous sont différents, mais chacun a été travaillé avec soin. L’ambiance sonore permet aussi de s’imprégner des lieux pour augmenter cette immersion. Bref, encore une réussite de ce point de vue même si l’ambiance est différente de celle de notre première aventure.

Le jeu débute par des espaces assez petits, mais étant un groupe de cinq, nous ne nous sommes pas marchés sur les pieds non plus. Les énigmes qui permettent de débuter sont assez rapides et vous ne passerez pas forcément beaucoup de temps dans ces espaces. Néanmoins, grâce à l’histoire qui nous est comptée, on comprend rapidement que nous allons devoir faire des choix et cela arrive très vite au début du jeu… Ces décisions ont une incidence sur la suite du scénario et l’histoire évoluera en fonction d’eux. Bref, toute la première partie est assez fluide, on avance, on progresse, on manipule pas mal d’objets, voire même de grands objets pour notre plus grand plaisir, dans des espaces allant de l’exiguë au plus grand.

La suite apporte aussi son lot de surprises, toujours en termes de décors mais aussi en termes de jeu. On retrouve quelques énigmes classiques mais mêlées à des originalités, toujours bien intégrées au scénario. On découvre aussi des passages bien dissimulés (moins de passages que pour l’Immortel) mais qui font leur effet au moment de leur apparition. On se retrouve même parfois dans la peau d’un gosse lorsqu’il s’agit de réaliser quelques actions mais ça sera à vous de le découvrir et toujours avec cet esprit labyrinthique que l’on avait vécu dans l’Immortel. Je peux vous dire que ce jeu ne vous décevra pas et vous demandera parfois même du sang froid.

D’ailleurs, savoir se séparer sera indispensable à certains moments de la partie pour pouvoir avancer. Vous découvrirez aussi une certaine interaction à certains moments et n’ayez pas peur de vous “sacrifier” l’instant venu pour passer un bon moment, ou non, suivant ce que vous aurez à déclarer (pas d’inquiétude, rien ne fait peur). Cela ajoute une variation dans le gameplay qui est fort agréable avant de retourner sur quelques énigmes et de nouvelles surprises, notamment dans la topographie des lieux.

Le final est d’ailleurs à l’image de ce que nous avons pu réaliser tout du long et clôture bien le jeu avec un moment de cohésion de groupe pour sauver ce qui peut l’être. J’emploierai le mot “épique” mais je resterai encore discret sur ce point pour ne pas me faire bannir de l’ordre que l’on vient tout juste d’intégrer en finalisant cette mission.

Le donjon a su une nouvelle fois nous cueillir grâce à son immersion vraiment travaillée que ce soit physiquement dans la salle ou au niveau de l’histoire. Le gameplay est tout aussi agréable avec des variations de rythme dans le jeu dues aux énigmes mais aussi aux décisions à opérer pour changer la narration et à l’interaction. Et, je ne l’ai pas dit, mais le jeu s’adresse à tous car il n’y a pas forcément de complexité, donc même les débutants peuvent y aller, on est plus dans une aventure que dans la recherche d’un défi intellectuel. Cette mission passe très vite, sans temps mort, avec une grande fluidité et on ne peut regretter qu’une chose… que l’aventure ne soit pas plus longue ! De notre côté, on sort de cette salle la tête haute, contents d’avoir pu intégrer l’ordre des templiers d’une bien belle manière.

Et même une fois que tout est terminé, on découvre une super Taverne (qui n’existait pas lors de notre première venue) pour réaliser quelques jeux et boire un verre dans des décors qui, eux aussi, sont bien travaillés. Cerise sur le gâteau, notre majordome nous annonce qu’une troisième salle est en préparation avec des idées bien prometteuses… mais ça le futur nous le dira !

LE GROOM DONNE LA PAROLE À SORITHY :

” L’histoire et l’ambiance m’ont transporté directement dans le thème. J’ai aimé le décor et surtout la fin 😉


L’ÉQUIPE :

Membres : Sorithy, Julie, Adrien, Samy et Yo
Temps : 51 minutes
Indices : 1
Date : 03.07.2022

 


L’ENSEIGNE :

Le Donjon
Ville : Paris 11ème
Tarif : de 25 à 50 € par joueur
Crédit illustrations : ©Le Donjon
Tous nos tests de cette enseigne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑