L’Expédition Maudite – One Hour – Paris 11ème (75)

MISSION :

Vous êtes un groupe d’aventuriers partis à la recherche d’explorateurs perdus dans une vieille mine.

En quête d’un trésor mythique, cette aventure vous amènera au travers de chemins tortueux dans des lieux où personne n’a mis les pieds depuis des milliers d’années.

Mais attention… certaines rumeurs racontent que le chemin pour y parvenir sera peut être plus compliqué que prévu.


 

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME : Archéologie
LANGUES : Français
COMPOSITION : De 2 à 5 joueurs
ÂGE : Dès 14 ans
DURÉE : 60 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : Tous niveaux
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Intermédiaire
COOPÉRATION : Indispensable
LINÉARITÉ : Linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Médian et Adaptable
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : 99%


EVALUATIONS :

L’ENSEIGNE :

PREMIER CONTACT

ESPACE D’ACCUEIL

DEBRIEF

EFFET WAHOU :
PLUSIEURS

LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

VARIÉTÉ

GAMEPLAY

L’IMMERSION :

HISTOIRE/BRIEF

CORS

AMBIANCE SONORE

GAME MASTERING


EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • Les décors
  • Les mécanismes
  • Le gameplay
  • L’agencement des lieux
  • L’immersion
  • Le système de points
  • Le rythme du jeu
  • Le debrief au top

Les points négatifs :

  • On aurait voulu une version de 2H pour en profiter plus !

POUR QUI, POUR QUOI ?

  • Pour les fans du professeur Jones
  • Pour ceux qui aime les surprises
  • Pour ceux qui aiment les super décors

ASPECTS PRATIQUES :

  • Stationnement : Payant dans la rue
  • Accès PMR : Non
  • Collation : Oui

undefinedL’AVIS DU GROOM :

Bon, alors je vais commencer l’article, par “wahoo, wahoo, wahoo”. Voilà, vous êtes spoilés sur l’avis que je vais livrer dans cette review, mais en même temps la note tout en haut vous avait déjà livré un petit indice. Nous avons beau être habitués à ce que One Hour nous livre systématiquement des salles dingues, ils arrivent toujours à nous cueillir la fois suivante. Nous nous rendons dans des locaux qui nous sont très familiers maintenant, puisque c’est là que se jouent également L’abattoir et Mission Yakuza. Après un accueil toujours aussi agréable, direction la salle de brief. Celle-ci est dédiée et dans le thème, c’est toujours agréable de pouvoir commencer à se plonger dans une ambiance avant même l’entrée en jeu. On notera également la petite attention qui fait toute la différence, à savoir les genouillères qui ne sont pas superflues.

Car oui, vous vous embarquez pour une véritable aventure à la Indiana Jones, et il va falloir donner de votre personne en empruntant des passages plus ou moins praticables et ces genouillères seront franchement utiles. Nous avons promis à One Hour de garder le secret sur ce qui vous attend une fois votre exploration démarrée, nous éditerons cet article ultérieurement pour rentrer dans le détail une fois qu’ils auront eux-mêmes communiqué un peu plus sur le contenu de l’aventure, mais ce que l’on peut vous dire c’est que pour ce thème précis, ils ont réalisé la plus belle salle que nous ayons vue à ce jour et placent d’office la barre très haut. Les décors de chaque espace, les mécanismes, les jeux de lumière, le son : tout est au top avec la qualité de conception qu’on leur connait. Chaque lieu a son identité, on passe d’un espace exigu à une belle hauteur sous plafond, et chacun propose des jeux variés et originaux.

Parmi les mécanismes, et ils sont très nombreux, plusieurs nous ont marqués tant par leur innovation que par l’effet qu’ils procurent et ils sont à l’origine de nombreux effets “wahoo” de la salle (vous comprenez maintenant mieux l’intro de l’article avec le triple wahoo !). L’un d’eux en particulier nous a décroché la mâchoire tellement il est fantastique et on aurait bien aimé avoir plus de temps pour jouer avec. Et oui, pas le temps de tomber en admiration devant ces belles trouvailles, le rythme est soutenu, il n’y a pas de temps mort faisant qu’on ne voit vraiment pas les minutes défiler. Forcément, le gameplay est au diapason tant dans la fluidité des enchainements que dans l’amusement qu’il procure.

Il ne s’agit pas d’une salle horreur, et malgré tout, comme dans Mission Yakuza, One Hour sait distiller ses petits moments “coup de pression” pour réveiller le joueur. Mais rassurez-vous, cette expédition est accessible à tous, le niveau de jeu a été bien conçu pour que les novices en escape s’amusent autant que les habitués qui auront quelques challenges à relever, un peu comme une quête secondaire avec un système de points en parallèle du chrono. Pour notre part, on a conclu l’aventure par un très bon debrief sur l’envers du décor que nous avons tout autant apprécié.

One Hour relève donc encore une fois le défi haut la main en nous proposant la meilleure salle que nous ayons jouée à ce jour dans cette thématique. Elle est magnifique, grande, immersive, fun à jouer et on n’imagine pas qu’un seul joueur puisse ne pas l’apprécier. C’est assurément l’un des coups de cœur du groom sur ce marathon parisien de l’été 2022.

LE GROOM DONNE LA PAROLE A SAMI :

“Dans le délire Indiana Jones, c’est plutôt réussi. On découvre des pièces secrètes dans des décors très réussis, immersion totale”


L’ÉQUIPE :

Membres : Yo, Sami et Adrien
Temps : 57 minutes 14
Points : 31
Date : 03.07.2022

 


L’ENSEIGNE :

One Hour
Ville : Paris
Tarif : de 26 à 50 € par joueur
Crédit illustrations : ©One Hour
Tous nos tests effectués dans cette enseigne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑