Disco Night Fever- Escape Yourself – Tours (37)

MISSION :

[New York, NY, 1982] Le Disco Night Club, organise un concours. Pour remporter le premier prix, vous allez vous faufiler à l’intérieur avant même son ouverture ! Avec une heure d’avance, le trophée sera à vous. Allez-vous enflammer le dance floor ?


 

PROFIL DE LA SALLE :

THÈME : Historique / Culturelle / Cambriolage
LANGUES : Français
COMPOSITION : De 4 à 8 joueurs
ÂGE : Dès 10 ans
DURÉE : 60 minutes
DIFFICULTÉ ANNONCÉE : Intermédiaire
DIFFICULTÉ RESSENTIE : Intermédiaire
COOPÉRATION : Indispensable
LINÉARITÉ : Moyennement Linéaire
NIVEAU DES ÉNIGMES : Facile
TAUX DE SATISFACTION DU GROOM : 74%


EVALUATIONS :

L’ENSEIGNE :

PREMIER CONTACT

ESPACE D’ACCUEIL

DEBRIEF

EFFET WAHOU :
OUI

LES ÉNIGMES :

COHÉRENCE

ORIGINALITÉ

VARIÉTÉ

GAMEPLAY

L’IMMERSION :

HISTOIRE/BRIEF

CORS

AMBIANCE SONORE

GAME MASTERING


EN RÉSUMÉ :

Les points positifs :

  • La dernière énigme
  • Un effet sympa

Les points négatifs :

  • Des énigmes classiques
  • Un manque de rythme
  • Plusieurs effets qui n’ont pas fonctionné

POUR QUI, POUR QUOI ?

  • Pour les nostalgiques des années 80
  • Pour les parents voulant faire découvrir leur jeunesse à leurs enfants
  • Pour débuter dans l’escape

ASPECTS PRATIQUES :

  • Stationnement : Gratuit sur place
  • Accès PMR : Oui
  • Collation : Non

undefinedL’AVIS DU GROOM :

Nous voilà rendu chez Escape Yourself pour notre 23ème scénario au sein de la franchise, il s’agit même de notre 17ème à Tours. Nous sommes venus pour faire chauffer le dance floor dans cet escape qui s’annonce fun au regard du thème, surtout qu’il s’agit de l’une des rares boites de nuit ouvertes à ce jour (cause COVID).

Au sein de l’enseigne, cette salle a sa propre entrée et son propre local d’accueil. Exit celui qui était vraiment plaisant chez cette enseigne. Comme il n’y a qu’une seule salle sur ce lieu, il aurait été intéressant que notre GM nous reçoive directement dans son rôle pour nous mettre dans l’ambiance ainsi que de nous prêter quelques vêtements avant même d’entrer, mais pas d’inquiétude, il y a de quoi faire dans la salle. Suite aux consignes de sécurités habituelles, notre GM, “Pamela”, nous donne les directives pour ce jeu. Cela a été un peu confus pour certains d’entre nous n’ayant pas vraiment compris le but principal de la mission : ramener le trophée du meilleur groupe de danseurs, mais aussi enclencher quelques mécanismes pour l’ouverture de la boite dans une heure.

À notre arrivée, on remarque que tous les éléments recherchés dans ce type de lieu sont là : la piste de danse, le bar, le jukebox, la boule à facette… On découvre aussi beaucoup de cadenas dans cette salle, on le signale juste pour ceux qui aiment moins ça même si de notre côté cela ne nous a pas dérangé. Bref, en rentrant on s’apprête donc à vivre une aventure fun et drôle, on prend rapidement quelques accessoires mais on va très vite s’apercevoir que la folie recherchée dans ce type de jeu ne va pas être au cœur de celui-ci et on se retrouve dans une proposition finalement trop sérieuse pour une telle thématique.

On a trouvé que cette salle manquait de rythme, la bande son était trop discrète même si on a bien repéré les classiques des années 80’s, on s’attendait à plus de défis de danse, plus de paillettes dans nos yeux. Il est vrai qu’il faut se remettre dans le contexte : notre but de départ et tout de même “d’ouvrir” le club donc au départ la salle est plongée dans la pénombre et sans vraiment d’ambiance. C’est à nous de déclencher les différents mécanismes en résolvant les premières énigmes. Dommage d’ailleurs que la première d’entre elles soit complexifiée juste à cause du manque de lumière. Nous avions trouvé tout de suite le principe de celle-ci, mais la pénombre fait que l’on ne distinguait pas un élément… s’en est suivi une frustration d’entrée de jeu du fait de devoir tester différentes combinaisons alors que nous avions la solution.

Passé ce moment, nous avons pu nous diviser en différents groupes dans cette salle qui n’est pas toujours linéaire. Pendant qu’une partie de l’équipe s’occupe de la régie, les autres peuvent réaliser diverses actions… Les énigmes sont plutôt classiques et ,étant venu avec un groupe majoritairement débutant, personne n’a eu de problème pour les résoudre. D’ailleurs, il est dommage (encore) que le gros moment de manipulation et de jeu ne soit pas très réactif, ce qui ne donne pas non plus trop de rythme. L’utilisation d’un autre objet nous a aussi paru un peu simpliste et on s’attendait à plus d’ingéniosité pour un tel mécanisme.

Bref, nous avons été un peu frustrés par ce début d’aventure trop sérieux, surtout qu’un coffre était déjà ouvert à notre arrivée (je l’ai gentiment refermé pour ne pas nous gâcher une énigme), que la boule à facette n’a jamais fonctionné (et que notre GM ne l’a pas reconnu) ainsi qu’un autre élément déclenchant un petit effet (on avait été prévenu en amont). En somme, plein de petits détails durant les vingt premières minutes qui ne nous ont pas mis dans de bonnes dispositions. Néanmoins, on sait que l’enseigne va (ou a déjà) remédier à ces problèmes que j’espère vous ne rencontrerez pas.

Pour ce qui est de la suite, on retrouve un petit peu de rythme, des énigmes et actions un peu plus fun et plus colorées et on sent la fièvre du samedi soir monter petit à petit du fait que l’on ait enclenché tous les mécanismes du lieu. Vous vous doutez bien que le trophée de meilleur groupe ça se mérite, mais je ne spoile pas (en tout cas merci pour la petite surprise car on voit rarement ça en escape : je ne peux rien vous dire, mais vous comprendrez en réalisant cette salle).

La fin de l’aventure nous remet face à des énigmes classiques et on perd de nouveau le rythme et l’ambiance du milieu de jeu même si une nouvelle “surprise” fait son apparition. Néanmoins, on a fortement apprécié la dernière énigme (enfin la dernière pour nous, car plusieurs énigmes sont parallélisables à ce moment) qui, elle, est originale et nous permet de finir sur une bonne note.

Pour conclure, je pense que l’on n’a pas eu de chance du fait de plusieurs éléments défectueux qui ne nous ont pas aidé à rentrer pleinement dans le jeu pour lequel on attendait plus de rythme, d’où la “déception” qui transparaît dans nos lignes. Il n’en reste pas moins que cette salle de niveau assez simple en termes de réflexion propose toute de même une ou deux idées originales au milieu d’énigmes et actions classiques qui vous permettront d’être le roi du dance floor durant une heure. Vous pourrez y prendre plaisir surtout si vous débutez dans le monde de l’escape.

LE GROOM DONNE LA PAROLE À FREDERIC :

” Bonne idée, mais réalisation moyenne. Les jeux et situations sont bien trouvées mais inabouties dans l’ensemble. Le potentiel n’a pas été complètement développé et c’est dommage. “


L’ÉQUIPE :

Membres : Adrien, Anne-Gaëlle, Myriam, Anaë, Frederic
Temps : 47min
Indices : 1
Date : 25.02.2022

 


L’ENSEIGNE :

Escape Yourself Tours
Ville : Tours
Tarif : De 18 à 25€ / personne
Réductions : pour les moins de 18 ans et porteur de la carte fil bleu / Carte de fidélité
Crédit illustrations : ©Escape Yourself
Tous nos tests de cette enseigne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑